forum rpg One Tree-Hill
 

i really like you (haley)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Tree Hill :: City Center :: Karen's Cafe
Invité
Invité
MessageSujet: i really like you (haley) Sam 19 Mai - 15:59
♛ i really like you
YOU PLAY WITH ME LIKE IT’S A GAME. I JUST FALL IN LINE AND EVERY TIME, HEARTBREAK. I JUST CLOSE MY EYES, PRETEND I’M FINE. ALL FAKE. YOU BREAK ME, OVER AND OVER AGAIN. YOU BREAK ME LIKE PORCELAIN. I CAN’T ESCAPE THE SOUND OF YOU. I HEAR YOUR VOICES BLEEDING THROUGH. YOU’VE BECOME MY HEROIN, NOTHING BUT A SICK ADDICTION.

▼▲▼

Quelques jours déjà que je suis à Tree Hill et il fallait avouer que mon séjour n'était pas de tout repos. Arrivé en pleine crise, j'ai tout de suite attiré les foudres de certains habitants de cette ville. Logique de toute façon, j'étais habitué à créer une sorte de rivalité et de jalousie avec tous les hommes que je croisais. Mais sincèrement, personne n'arrivait à la cheville de Ryan Fox, j'étais bien trop au dessus de ces vulgaires paysans qui se prenait pour des stars locales d'une ville qui ne comptait pas plus de 300 habitants. J'avais tenu à proposer mon aide pour retrouver la petite disparu, offrir mes services pour que l'enquête avance plus vite mais le père n'avait pas l'air plus enchanté que ça me prenant même pour un journaliste. Moi journaliste ? M'avez-vous bien regardé? Avais-je le charisme de ces stupides informateurs qui passaient leurs vies à fouiner la mienne ? Mais vous le savez bien, Ryan Fox n'abandonne jamais et gagne d'ailleurs toujours. Alors si le papa ne voulait pas de mon aide, la mère quant à elle, un peu plus vulnérable à l'idée de ne plus jamais revoir sa fille accepterai même l'aide de la personne la plus monstrueuse des États-Unis. Cet instinct maternel que personne ne pouvait combattre, ni arrêter. Faisant quelques recherches, je tombais rapidement sur l'identité de celle-ci. Haley James Scott. Intéressant. Et d'après mes informations, elle aurait même fait une furtive carrière dans le chant, ce qui avait encore plus suscité mon intérêt. Les femmes qui chantaient divinement bien était mon péché mignon et après l'avoir rencontré quelques fois, il était évident que je ne pouvais pas laisser une femme aussi talentueuse qu'elle dans les bras d'un incompétent, bagarreur et inconscient. Alors lorsque j'avais appris la nouvelle, je m'étais dirigé vers le karen's café sachant pertinemment qu'Haley se trouvait là-bas. Lydia avait été retrouvé, et j'avais envie de partagé son possible bonheur à ses côtés. M'arrêtant quelques pas avant le café pour acheter un énorme bouquet de fleur pour la belle brune, j'étais finalement reparti vers le café là où je m'étais dirigé vers le comptoir où Haley travaillait justement. « Salut toi ! Je passais par là et je pensais justement à toi.. » balançais-je en premier temps avant de lui tendre les fleurs que j'avais acheté quelques minutes plus tôt et de conclure « Cadeau de la maison. »

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: i really like you (haley) Dim 20 Mai - 20:56

I really like you
Revenir au café aussi vite après les événements dramatiques qui s'étaient déroulés quelques jours auparavant. Haley avait constamment l'impression qu'une catastrophe ne manquerait pas de s'abattre sur elle ou sur sa famille et de ce fait, la boule au ventre qu'elle avait depuis plusieurs jours ne la quittait plus. Se rendre tous les jours au café, travailler ici à servir les clients, devoir sourire alors qu'on ne cessait de lui offrir des messages de compassion, des regards attristés et certains plus hostiles contre la mère de la petite Lydia qui avait été enlevé, une femme incapable de surveiller son enfant. Et le pire c'est que cette histoire n'était pas une première, il y avait déjà eu un précédent. De ce fait, elle passait aux yeux de certains comme étant une mère indigne et finalement, en y réfléchissant bien, elle le pensait elle aussi. Le doute s'insinuait petit à petit en elle, elle n'arrivait plus à assumer ce qu'il s'était passé, les tensions dans son couple augmentaient et elle avait l'impression qu'elle n'arrivait plus à respirer. Alors c'était presque comme un automate qu'elle se mettait à préparer le café, qu'elle passait beaucoup de temps en cuisine à préparer de nombreuses choses à ses clients. Trouvant, finalement, dans la pâtisserie un réconfort qu'elle ne connaissait que trop bien et qui dans un certain sens la renvoyait à de nombreux souvenirs malheureux, notamment à la disparition de sa mère où elle s'était sentie sombrer sans pouvoir se raccrocher à quelque chose.

Haley affichait néanmoins, le sourire le plus déterminé qu'elle avait réussi à trouver au fond d'elle-même. Elle répondait avec calme aux personnes qui désiraient lui donner des leçons, elle remerciait tendrement ceux qui lui venaient en aide, tentant de lui remonter le moral et se voyant ainsi rassuré par un petit sourire en coin. C'était aussi simple que ça au final. Donner le change, les autres devenaient alors doux et tendres comme des agneaux et ils finissaient par passer par autre chose. D'ailleurs, bientôt plus personne ne parlerait de cette histoire et elle en serait soulager. Elle sourit à sa serveuse, elle alla ensuite chercher quelques boissons à l'arrière de la boutique et elle se mit à ranger consciencieusement les bouteilles sous le comptoir quand elle entendit une voix masculine s'adressant à elle et qu'elle commençait à connaître quelque peu. Elle sursauta, manquant de peu de faire tomber quelque chose sur le sol. Sa maladresse légendaire semblait visiblement refaire surface. Haley se mit à rougir doucement avant de poser son regard sur Ryan. Il venait de plus en plus souvent la voir et c'est vrai que cela la perturbait un peu. « Tu pensais à moi ? C'est … Euh c'est très gentil à toi merci. » La rougeur sur ses joues s'accentua encore plus quand elle vit le bouquet qu'il avait acheté pour elle. Elle prit les fleurs et les porta à son nez pour en respirer pour le délicat parfum qu'elle dégageait. C'était agréable de se faire offrir des fleurs, c'était parfois ce genre de petites attentions qui lui manquaient dans sa vie de femme et d'épouse mais la situation était tendue alors ce n'était pas le moment pour ce genre de choses. « Merci beaucoup … Ça me touche vraiment ! » Elle se mit en quête d'un vase pour pouvoir éviter à ces pauvres fleurs un sort funeste. Une fois dans l'eau, elle plongea son regard dans le sien. « Et c'est en quelle occasion ? Qu'est ce que je peux t'offrir, c'est la maison qui régale ! »
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: i really like you (haley) Lun 21 Mai - 16:46
♛ i really like you
YOU PLAY WITH ME LIKE IT’S A GAME. I JUST FALL IN LINE AND EVERY TIME, HEARTBREAK. I JUST CLOSE MY EYES, PRETEND I’M FINE. ALL FAKE. YOU BREAK ME, OVER AND OVER AGAIN. YOU BREAK ME LIKE PORCELAIN. I CAN’T ESCAPE THE SOUND OF YOU. I HEAR YOUR VOICES BLEEDING THROUGH. YOU’VE BECOME MY HEROIN, NOTHING BUT A SICK ADDICTION.

▼▲▼

Je savais reconnaître les gens spéciales, les personnes différentes et Haley en faisait parti. Elle inspirait à elle toute seule la simplicité, le naturelle et la générosité que toutes les femmes devraient avoir et c’était ces parties là qui me plaisaient chez elle. Je ne me voilais pas la face, je la désirais et je comptais bien mettre toutes les chances de mon côté pour l’avoir. Non seulement elle était pour moi la fille qui correspondait le plus à mes attentes actuellement mais en plus de ça, je ne pouvais vraiment pas voir son mari en peinture. Alors si l’on pouvait rendre l’utile à l’agréable et faire de ma relation avec Haley une pierre deux coups, je le ferai volontiers. J’étais un petit con, d’après les gens en tout cas. Mais je savais aussi me comporter de manière correcte avec ceux qui le méritait et j’avais envie de montrer une facette de moi différente à la brunette. Lui montrer qu’au delà de tout ce qu’on pouvait dire sur moi je pouvais être quelqu’un d’attentionné honnête et romantique et j’étais persuadé que cet aspect pouvait la faire craquer. Lui apportant donc des fleurs à son lieu de travail, je remarquais rapidement que mon geste l’intimidé. Souriant suite à sa réponse quelque peu gênée, elle me remerciait par ailleurs pour mon geste ce qui me fit assez plaisir « Ce n’est rien, puis tu vaut bien plus que ce bouquet de fleurs. » répondais-je pour la flatter encore plus alors qu’elle rétorqua en me demandant pour quelle occasion lui avais-je offert ces fleurs et qu’est-ce que j’avais envie de me faire servir. Haussant légèrement les épaules, j’avais repris « Il n’y a jamais d’occasion pour offrir des fleurs à une aussi jolie femme que toi, je trouve ça tout à fait normal de t’en apporter. » Et si son homme ne lui donnait pas autant d’attention qu’elle en avait besoin, j’allais le faire à sa place. « Je veux bien un café. » Parce que c’était la seule chose que j’avais encore envie de boire. Et alors que je m’installais correctement pour pouvoir entamer une discussion plus intéressante avec Haley, je décidais de conclure intéressé « Sinon toi comment tu vas ? J’ai entendu dire que vous avez retrouvé ta fille, je suis super content pour vous. Mais pourtant j’ai comme l’impression que tu n’as pas retrouvé ton sourire, dois-je m’inquiéter ? »
CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: i really like you (haley) Dim 24 Juin - 21:07

I really like you
Travailler, voilà ce qu'elle savait faire, et Haley avait clairement l'impression que c'était ce qu'elle faisait de mieux en ce moment et ce qui fonctionnait le mieux ces derniers temps. Il fallait dire qu'elle avait eu son petit lot de clientes, généralement de vieilles clientes, pas en terme de fidélité au Karen's café mais réellement en terme d'âge. Ces petites femmes qui n'avaient malheureusement plus grands choses à faire de leur longue vie paisible, qui avaient souvent perdu leur mari et elles se retrouvaient donc seules chez elles avec leurs petites mascottes sur pattes, aboyant ou miaulant suivant les préférences de chacune, mais dont l'interaction restait plutôt limité. Alors, ce qui les maintenaient en vie à présent, c'était les petits potins qu'elle pouvait glaner par-ci par-là, se tirant même dans les jambes entre amies pour garder la forme. Autant dire que la nouvelle de la disparition de Lydia Scott à Tree Hill avait fait couler beaucoup d'encre, avait causer des heures de discussion au téléphone et elles avaient finalement décidé de se rendre directement sur place pour pouvoir obtenir les informations à la source. Autant dire que la jeune mère avait détesté cela au plus haut point et elle sentait bien qu'elle commençait à avoir une grande fatigue au travail et qu'il était pénible de venir jusque là chaque jour, même si l'engouement s'était calmé.

Alors quand on voyait quelqu'un comme Ryan entrer ainsi dans la boutique et venir lui offrir un bouquet de fleurs, cela ne pouvait que lui faire réellement chaud au cœur. On ne venait pas simplement pour son café, ses pâtisseries et pour des nouvelles croustillantes, on venait ici pour la voir elle et pour savoir comment elle allait elle et ça ne pouvait que lui apporter un peu de réconfort, elle qui se sentait tellement perdue depuis quelques jours. « Je ne vaux rien du tout, tu parles ... » Elle lui adressa un petit sourire chaleureux. « Cependant, je ne vais pas non plus dire que le compliment me va droit au cœur ! Ce serait mentir. Cependant … Heureusement pour toi que Nathan n'est pas dans le coin, je ne crois pas qu'il apprécierait beaucoup ... » Elle se mit à rire un bref instant avant de se tourner vers la serveuse pour préparer la commande des autres clients ainsi que le café que lui avait commandé le Don Juan qu'elle avait en face d'elle. Elle lui tendit sa tasse avant de poser devant lui de la crème comme du sucre et elle posa sur un plateau les autres boissons qu'on lui avait demandé. Elle haussa doucement les épaules à son attention. « Je suis soulagée d'avoir retrouvé ma fille … Je ne sais pas comment j'aurais pu faire si … » Un frisson glacé la parcourut dans le dos et elle se mordit la lèvre. « Enfin, il ne lui ait rien arriver, elle est toujours aussi joyeuse, j'ai tellement de chance de l'avoir ! » Elle dessina un léger sourire sur les lèvres. « Je ne vois pas de quoi tu veux parler. »
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: i really like you (haley)
Revenir en haut Aller en bas
i really like you (haley)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Brooke P. Davis - Haley J. Scott ♦ Un café, s'il te plait.
» (FINI)Quoi qu'il arrive je serais toujours là pour toi - Haley & Dean
» Course Poursuite ! [PV Haley et son cavalier ;)]
» Haley
» Caly & Jayden ♥ True love never dies? (FINI)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tree-Hill :: Tree Hill :: City Center :: Karen's Cafe-
Sauter vers: