forum rpg One Tree-Hill
 

Play it loud ! (Peyton & Joon)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Tree Hill :: North :: Community Park
Invité
Invité
MessageSujet: Play it loud ! (Peyton & Joon) Lun 23 Avr - 2:02



PLAY IT LOUD


Depuis que je jouais de la musique, j'aimais laisser libre court à ma créativité dans divers endroits différant, histoire d'y trouver l'inspiration don j'avais besoin pour composer. Lorsqu'il fait bon et chaud, j'ai l'habitude d'aller jouer à l'extérieur, le plus souvent dans le parc près de chez moi. Je laissais alors la musique être guidée par une douce brise et les rires des enfants qui y jouaient, car la majeure partie du temps, mes écrits racontait ce que je ressentais et parfois ce que je voyais autour de moi, tel que le bonheur des gens, la liberté et le bruit de la nature. Pour être franc, tout et n'importe quoi était en mesure de m'inspirer, tant et aussi longtemps, qu'il était possible pour moi de me laisser aller librement à mon art. Comme tout le monde, il m'arrivait parfois de ne pas me sentir d'attaque et de laisser ma guitare trainer dans le coin de ma chambre. Lorsque c'était le cas, je me contentais simplement de m'asseoir sur un banc et dessiner le paysage. Quand le temps était frisquet et insupportable, je devais me contenter de jouer dans ma chambre. À la maison, je me contentais de jouer ce qui convenait à mes parents, soit des mélodies plus tranquilles pour ne pas être insupportable. Malheureusement pour moi, l'inspiration ne me venait pas aussi facilement lorsque j'étais enfermer entre quatre murs.

Aujourd'hui, s'avérait être une bonne journée néanmoins. Haut dans le ciel, le soleil projetait ses rayons d'or dans une flamboyante chevelure de couleur rose bonbon. Assis sur mon banc habituel, je tenais ma guitare entre mes mains et sans lever les yeux de mon instrument, je jouais une mélodie que j'avais moi-même composer. Juste à côté de moi était posé un livre dans lequel était dessiné mes précieuses partitions et des accords qui surgissaient dans mon esprit et que j'essayais de structurer du mieux que je le pouvais. Concentrer sur ce que je faisais, j'essayais de jouer cette nouvelle composition sans faire d'erreur. Lorsque je levais enfin les yeux de ma guitare, mon regard tomba sur une femme qui s'était arrêté devant lui. Ravi, mais toujours un tantinet gêné de me faire regarder aussi franchement, je baissais les yeux de nouveaux pour me concentrer sur ce que j'étais en train de faire. Il m'arrivait parfois de lui lancer quelque regard furtif, mais je refusais de m'attarder de peur de me tromper dans mes accords. Je ne connaissais pas réellement la jeune femme qui se tenait devant moi, mais si ma mémoire était bonne, il s'agissait bien de la femme de mon entraîneur, Peyton. Je ne lui avais pourtant jamais adressé la parole, et ce, même si je l'avais croisé à plusieurs reprises dans le voisinage.  

Redressant ma guitare pour avoir une meilleure prise et bien décider à terminer ma chanson, je laissai mes doigts effleurer doucement les cordes, faisant ainsi résonner la musique dans l'air. Tout en jouant, je me demandais si je ne devrais pas plutôt m'arrêter pour lui faire la conversation. Néanmoins, je n'étais pas très doué pour aborder les adultes, étant beaucoup plus timide avec eux que je ne l'étais avec les jeunes de mon âge. Après avoir joué les derniers accords de mon morceau, je pris une grande inspiration et me lançais sans trop réfléchir à ce que j'allais lui dire, laissant ma bouche faire tout le travail.
« Désoler si je me trompe, mais vous êtes bien la femme du coach, non ? En espérant que ma petite prestation ne vous a pas déplu en tout cas ! Je serais vraiment peiner d'apprendre que j'ai torturer vos pauvres oreilles...» Dis-je en rigolant. J'étais néanmoins très curieux d'entendre ce qu'elle pensait de ma façon de jouer, car il était toujours intéressant de recueillir différentes opinions et remarques, histoire de les prendre en compte plus tard et ainsi pouvoir corriger ce qui se devait d'être corrigé. Selon moi, écouter et apprendre était la meilleure des façons pour peaufiner ses talents en tant que musicien.




panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Play it loud ! (Peyton & Joon) Mer 25 Avr - 21:34
Play it loud
Park & Peyton

Je venais de sortir de l'hôpital pour un petit examen de routine et je ne voulais pas rentrer chez moi, le temps était vraiment très agréable, du coup, j'avais décidé d'aller me promener un petit peu, en ce moment, j'étais pas mal occupée avec mon travail du coup, des lors que je pouvais avoir un petit moment de détente, j'essayais vraiment d'en profiter. J'avais décidé de me rendre au parc, afin d'aller m'installer quelques instants sur un petit banc en regardant les gens qui pouvaient y passer, ensuite, je me rendrais à l'école afin d'aller chercher mon amour de petite fille, j'avais d'ailleurs assez hâte de la retrouver, on pourrait passer un moment ensemble, juste entre nous ! Entre fille ! Il faut bien avouer que depuis notre retour à Tree Hill, nos petits moments entre nous s'étaient largement espacés, du coup, je voulais vraiment essayer de me rattraper un peu, j'irais la chercher à la sortie de l'école et ensuite, on prendrait ensemble un gouter et puis, on allait pouvoir discuter et surtout, juste être ensemble. Et puis, ensuite on retournerait à la maison afin de retrouver le père de Sawyer ainsi que mon mari.

Je marchais actuellement dans le parc, quand mes oreilles venaient de repérer des notes de musique, je continuais de m'avancer vers le bruit, après quelques minutes, je remarquais un jeune garçon et il faut bien avouer qu'il était vraiment assez doué, en tout cas, il jouait vraiment de très bon accord. Il avait l'air vraiment jeune mais il semblait vraiment assez doué, je venais de l'écouter jusqu'a la fin ... J'avais beaucoup aimé toute la musique. Des lors qu'il venait de terminer, je venais de m'installer sur le banc et après quelques secondes, je venais de l'entendre me parler. Il me connaissait en tant que la femme de l'entraineur de l'équipe des Ravens, je pense qu'il ne savait pas du tout ce que je pouvais faire comme métier, et ce n'était pas plus mal, il faut bien l'avouer, j'aimais beaucoup découvrir de nouveau talent.

- Tu as complètement raison, je suis effectivement la femme du coach, je m’appelle Peyton Scott.

C'était vraiment un très grand plaisir de toujours dire que je m’appelais Scott, cela faisait maintenant des années mais je ressentais toujours le même bonheur, il faut dire qu'on avait passé de drôle de moment et de d'autre d'étape dans notre vie. Enfin peut-être que je devrais tout de même penser à autre chose pour le moment et juste au faite que je suis avec un jeune qui était en train de faire de la musique devant moi.

- Ne t'inquiète pas pour mes oreilles, elles ont vraiment apprécié le morceau que tu viens de jouer. Tu fais de la musique depuis longtemps ?En tout cas, tu es vraiment très doué.

Et c'était réellement ce que je pensais, il était vraiment doué ! Et j'avais assez d'expérience pour reconnaitre une personne qui pouvait percer dans le domaine de la musique et ceux qui ne pouvait pas percer. Et lui, il avait tout pour arriver un jour a faire de grande chose.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Play it loud ! (Peyton & Joon) Mer 16 Mai - 4:01



PLAY IT LOUD


J'avais souri lorsque Mme Scott confirma être la femme de mon coach de basket. Depuis que j'avais commencé à jouer pour l'équipe du lycée, je pouvais dire beaucoup apprécier Mr Scott. Je me disais donc que Miss Peyton ne pouvait qu'être aussi charmante que son époux. Admiratif, j'étais face à mon coach et sa patience, ayant toujours été un joueur perturbateur manquant de self-control, et ce, bien malgré moi. Va s'en dire, je n'aurais jamais pu demander mieux comme entraîneur pour me guider sur le terrain. Je donnais toujours le meilleur de moi, mais parfois, j'avais besoin qu'on me dirige dans la bonne direction avec une poigne de fer quand il le fallait. Parfois, j'avais du mal à accepter de me faire frapper sur les doigts et accepter mes erreurs, mais après avoir bien réfléchi à mes mauvaises actions, je ne pouvais que donner raison au coach et apprendre de mes erreurs. Sans personne pour gérer mes explosions, je ne saurais être en mesure de mettre en pratique mon plein potentiel et causerais beaucoup de problèmes à mon équipe. Je suis donc très reconnaissant d'avoir Mr Summers et Mr Scott pour me tenir en laisse en cas de besoins, m'évitant ainsi causer trop de problèmes au Raven en faisant le con.

Mais c'est que vous avez de la chance Miss Scott !
Le coach est un mec vachement bien, bien que je lui donne parfois du fil à retorde...


Dis-je sur un ton amusé avant de pouffer de rire. En effet, je donnais à Mr Scott de quoi à travailler, c'était le cas de le dire. Miss Scott me complimenta ensuite mes prouesses musical, me jurant ne pas avoir été agressé par ma composition. Heureux d'entendre cela, je lui avais souri à pleines dents, faisant ainsi rayonner mes grands yeux noirs d'apparence féline. Peyton me demanda ensuite si cela faisait longtemps que je jouais. En effet, cela faisait des années que je pratiquais la musique comme passe-temps et passion. Artiste dans l'âme, et ce, depuis que je n'étais qu'un enfant, mon père m'avait inscrit à des cours de piano et guitare à l'âge de huit ans. Malgré mes problèmes auditifs, je ne m'étais pas laissé abattre et m'étais donné corps et âme à mes leçons, pratiquant pendant des heures sans jamais m'arrêter. Toujours à la recherche de la perfection, je m'en étais presque fait saigner les doigts. Mon handicape toujours présent sans que je ne puisse rien y changer, j'avais appris à travailler avec. Aujours'hui, ce n'était plus un problème, car même sans porter mes appareils, sans lesquels j'étais pratiquement sourd, j'avais appris à ressentir les vibrations sous mes doigts et mes pieds, jusqu'à maintenant être capable de me laisser diriger par elles. Fière de mon cheminement, je pouvais dire être confiant quant à mes talents dans le domaine de la musique.

Ça me fait plaisir de savoir que ma petite performance et composition vous ai plu Miss Scott. Je joue de la guitare et du piano depuis que je suis gosse, entre autres...

Jouant aujourd'hui de plusieurs instruments, je ne m'étais pas seulement arrêté à ce que je connaissais, soit le piano et la guitare. Je m'étais aussi mis à jouer de la batterie, du violon, composait mes propres morceaux et pouvait chanter et raper quand cela me tentait. Par contre, côté vocal je ne saurais trop dire ce que je valais, car les opinions des gens étaient tous différents l'une des autres, certains aimaient alors que d'autres pas du tout. À la base, j'avais hérité d'une voix grave et profonde, tout comme mon père. À force de fumer, elle était aussi devenue très rauques, genre de voix parfaite pour le rock ou pour tout genre de musique qui était considéré comme étant trash et hardcore. Pourtant, mon truc restait le rap avant tout, ayant toujours été très doué pour cracher de la poésie sur un rythme souvent considérer comme violent, car jamais je ne mâchais mes mots, allant même jusqu'à me montrer parfois dure dans mes propos. Toujours à l'image de ce que je vivais, je composais souvent des paroles que certains considéreraient comme étant beaucoup trop sombre pour un jeune de mon âge, mais j'en avais cure, car tous ne vivaient pas dans l'innocence absolue. Je devais néanmoins avouer que cela contrastait grandement avec cette image de mec optimiste et souriant, derrière laquelle je me cachais en permanence pour tromper les gens.

Je ne saurais trop dire si je suis suffisamment doué pour être un jour en mesure d'en faire une carrière, mais je dois dire que la musique et l'art sont une vraie passion pour moi. Mais bons, peut-être que je vais me faire remarquer sur YouTube un de ces quatre, qui sais ?

Car oui, j'avais bel et bien ouvert un compte YouTube pour pouvoir y mettre tout mon travail et me faire connaître. Je restais néanmoins très réaliste et terre-à-terre, ne m'attendant pas du tout à ce qu'il m'arrive ce qui était arrivé à certains artistes, tels que Justin Bieber. Il fallait avoir beaucoup de chance pour ce faire remarquer et je n'avais pas du tout les ressources nécessaires, autre que le net, pour me faire de la pub. Je devais aussi ne pas avoir suffisamment confiance en moi pour me lancer sur cette route sans avoir de craintes. Ayant peur du rejet, je n'avais jamais approché qui que ce soit ou m'étais même produit devant qui que ce soit autre que des passants ou des proches. Je me contentais donc du peu que m'offrait mon titre de YouTuber, mais sans plus. Mes amis et abonnés, m'encourageaient souvent à faire plus, mais n'ayant aucune idée précise ou me diriger, c'était beaucoup plus facile à dire qu'à faire...

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Play it loud ! (Peyton & Joon)
Revenir en haut Aller en bas
Play it loud ! (Peyton & Joon)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» 05. The games we play
» Guide pour étoffer votre rôle-play
» Nano. Role Play !
» Faites nous partager vos play-list Deezer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tree-Hill :: Tree Hill :: North :: Community Park-
Sauter vers: