forum rpg One Tree-Hill
 

Que fais-tu à Tree Hill ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Tree Hill :: West :: Farmhouse Market
Invité
Invité
MessageSujet: Que fais-tu à Tree Hill ? Jeu 19 Avr - 14:03

Que fais-tu à Tree Hill ?
- Amber ft. Bryan -
"Les Ex, c'est comme la prison, si tu y retournes, c'est que tu n'as rien compris."
Je me surprenais à me plaire à Tree Hill, à m'adapter aux personnes de cette petite ville. Il faut dire que moi qui croyais m'ennuyer, ce n'est pas le cas. Entre les beaux garçons à mater sous mes lunettes de soleil, le couple de mon frère entrain de battre de l'aile, mes neveux étrangement attachants et ma future reconquête du public américain à la TV : j'ai du pain sur la planche ! Comme toujours, Brooke et Julian travaillent chacun de leur côté et ça devient de plus en plus rare les moments en famille. Je ne me plains pas, je ne suis pas vraiment très proche de la femme de mon frère, mais j'avoue avoir un petit pincement au coeur quand j'entends les jumeaux parler entre eux de leurs parents. Ils ressentent les tensions et sont, naturellement, touchés par cela. Aussi étrange que cela puisse paraître, je me suis attachée à ces petits et j'ai envie de leur changer les idées. Actuellement, ils sont avec leur nounou habituelle dont j'oublie toujours le nom tellement elle m'intéresse peu. Mais j'ai envie de passer du temps avec eux. C'est donc tout naturellement qu'après une petite séance de shopping dans les magasins les plus classes de la ville, je me décide à rentrer dans le supermarché du coin afin d'y acheter quelques petits cochonneries sucrés et quelques petits jouets qui feraient plaisir aux deux petits monstres. Armée de mon petit cadi, je me promène doucement dans les rayons en entendant, par-ci par-là, quelques petites choses à mon sujet. Je peux comprendre les clients habituels et les vendeurs de ce magasin. Ils ne sont surement pas habitués à voir une star dans leur trou perdu, mais ils vont devoir s'y faire : Amber Norris compte bien s'installer de façon plus que définitive à Tree Hill et y apporter sa touche. Alors que j'observe les rayons à la recherche de beaux jouets à rajouter à ma liste de cadeaux pour les enfants de Julian et Brooke, je sens mon cadi heurter quelque chose, ou plutôt devrais-je dire quelqu'un. "Oups. Pardon." Laissais-je naturellement sortir alors que mon regard se pose sur la personne en face de moi. Plutôt grand, dos plutôt bien dessiné et cheveux courts : il y en a des tas à Tree Hill. Sauf que celui-ci, je le connaissais bien puisque je l'ai expérimenté pendant quelques temps, à New York. Alors que le jeune homme se retourne afin d'affronter mon regard, je le sens aussi surpris que moi et j'esquisse tout bêtement un léger sourire avec une légère moue, comme pour montrer mon étonnement de le voir ici. "Bryan, quelle surprise." Lui dis-je alors, faisant reculer mon cadi qui avait si malencontreusement heurté son fessier. Bryan et moi avons partagé beaucoup de choses par le passé, il y a de cela quelques années. C'est mon ex. Il faut dire qu'on ne s'est pas quitté en très bon terme, lui et moi. On ne s'est pas revu depuis notre séparation et je n'en avais pas spécialement envie. J'étais amoureuse, je suppose que lui aussi, mais ses envies professionnelles étaient bien plus importantes que moi et on s'est quitté sur une dispute avant qu'il ne reparte à Dallas et que je signe, très peu de temps après, dans la série de mon père pour me changer les idées. Il a été mon premier vrai amour, et on le sait toutes et tous : un premier amour ne s'oublie pas si facilement. Voire même jamais. "Qu'est-ce-que tu fais à Tree Hill ?" Lui demandais-je après un petit blanc. Je le pensais trop occupé à se pavaner à Dallas depuis tout ce temps, trop occupé et centré sur sa petite personne pour se retrouver dans une si petite ville qu'est Tree Hill.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Que fais-tu à Tree Hill ? Jeu 19 Avr - 15:15


Que fais-tu à Tree Hill ?

ft Amber & Bryan
Je venais de sortir de l’hôpital et de mes perpétuelles séances de dialyses. J’aimerais tellement avoir cette greffe de rein afin de ne plus avoir à subir ces rendez vous quotidien et sans compter également la fatigue car elle commençait à être de plus en plus présente. J’avais envie d’un petit remontant et comme je suis un grand gourmand rien de tel que de remplir mon amour de gâteaux en tout genre. J’irais courir un peu plus ce soir pour compenser tout ce que j’avais envie de me mettre sous la dent. Il faut dire que ça change de toutes les fois ou au contraire je n’ai pas faim voir je vomis. Ah ma vie en ce moment elle n’est pas si simple mais je vais pas me plaindre pour l’instant au moins je vis. Ce ne sera pas le cas pour toujours si je n’ai pas de greffe. Les médecins ne me disent rien ni combien de temps je peux tenir sans, ni combien de temps je devrais attendre et pourtant je suis dans les premiers sur les listes car il faut dire que j’en ai qu’un. Oui il a fallu que je naisse avec un seul rein et à l’époque on ne décelait pas aux échos ce genre de soucis, alors que de nos jours un souci pareille ça se serait. Mais non il en est rien de tels et j’ai même apprit que je n’avais qu’un rein quand j’ai appris que le seul que j’avais fonctionné mal. Alléluia ! Enfin je dois penser à autres choses dès que je sors de ce foutu hôpital c’est ce que je me suis promis pour ne pas déprimer alors go le supermarché et oublions la séance d’aujourd’hui.

Je pris la voiture et me dirigeais vers l’ouest de Tree Hill dans un mignon petit supermarché. Je me garai et pris la direction des gâteaux, bon j’avoue que je comptais bien prendre une petite bouteille de bourbon au passage pour ce soir, j’avais envie de faire un petit apéro et j’inviterais surement le voisin de palier il est sympa, célibataire et je trouve qu’on ne se connait pas assez voire pas du tout c’est dommage et comme j’ai décidé de faire des efforts pour sortir de ma bulle, qu’il faisait beau et chaud c’était le moment d’être sociable. Alors que j’étais dans mes pensées, un caddie me heurta et une personne s’excusa dans la foulée. Je me tournais simplement pour voir qui était cette personne quand je reconnu Amber. Je restais figé quelques secondes. J’aurais pus être surpris bon je le suis mais finalement j’ai croisé Julian la dernière fois donc finalement ça ne me surprend pas que sa demi sœur soit dans le coin.

Amber que dire d’Amber, notre histoire était d’il y a quelques temps maintenant j’en ai vécu des choses, une femme enceinte morte dans un incendie avec l’enfant qu’elle portait mon enfant. Non Amber c’était l’avant cette période noir de ma vie, avant cette période difficile. Je vais dire qu’elle était là quand tout aller plus ou moins bien dans ma carrière de pompier. Le seul hic c’est qu’on ne se voyait pas assez, je vivais Dallas mais faisait beaucoup d’Aller-retour à New-York d’ailleurs c’est la même période où je fréquentais beaucoup Julian. C’est pour ça qu’il n’a jamais su que je couchais avec sa sœur. Non je sortais avec elle bon et oui je couchais avec mais je n’avais pas trop envie qu’il le sache. On était de super pote je sais pas s’il l’aurait bien pris. Mais finalement si j’avais été moins con à l’époque et que j’en avais parler à Julian peut-être que les choses auraient été différente par la suite. On se serait peut-être beaucoup plus vu et qui sait peut-être que ça aurait pu être elle ma femme la mère de mon enfant. Après tout je pense pouvoir affirmer que je l’ai aimé. Enfin revenons sur terre avant qu’elle ne pense que je viens de faire un coma debout. Un petit sourire se glissa sur mes lèvres je pouvais pas m’en empêcher c’était il y a longtemps mais elle était toujours aussi belle.

« Amber, je pourrais être aussi surpris mais j’ai croisé ton frère la dernière fois… Je… Je suis venu vivre ici depuis 5 mois maintenant. Ma mère vivait ici avant elle est originaire de Tree-Hill et j’avais envie de venir vivre dans sa ville d’enfance… »

Bon ok elle sait pourquoi je suis là maintenant, elle surement son frère et maintenant ? Bah oui concernant notre séparation nous étions en bon terme ? Mauvais ? Personnellement je n’avais pas envie d’être en mauvais terme, j’ai eu beaucoup de tord aussi et je l’aimais. De l’eau à couler depuis...

« J’ai vu qu’après notre histoire tu avais … prit beaucoup d’envole dans ta carrière … Félicitation .. Je sais que c’est ce que tu as toujours voulu …»

C’était un peu ça aussi notre séparation en faite c’était un tout et un rien, moi Dallas, ma carrière, Julian, elle qui voulait devenir une grande star, ma jalousie enfin un grand tout.


(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Que fais-tu à Tree Hill ? Jeu 19 Avr - 16:55

Que fais-tu à Tree Hill ?
- Amber ft. Bryan -
"Les Ex, c'est comme la prison, si tu y retournes, c'est que tu n'as rien compris."
L'histoire que je partageais avec Bryan remonte à quelques années maintenant. C'était mon premier vrai amour, celui pour qui j'étais presque aveuglée. Oui, vous avez ce qu'on dit : l'amour rend aveugle. J'ai accepté pendant un long moment notre relation à distance par amour, parce-que je le voulais lui et personne d'autre. Seulement j'aspirais à beaucoup de choses et j'en avais sincèrement marre de mes études. Je m'étais installé à New York dans l'espoir de pouvoir vivre de ma passion : l'acting. C'était quelque chose qui me branchait et que je voulais expérimenter à fond. Bryan me soutenait peu sur cette idée, il refusait catégoriquement de me voir dans des rôles compromettants ou en compagnie d'autres hommes à la Télé. Nous étions jeunes et c'était compliqué de faire la part des choses, de contrôler notre jalousie. Parce-que oui, moi aussi je l'étais. Je me souviens encore du temps où il quittait parfois New-York pour aller à Dallas, j'avais tellement peu confiance en moi que je me devais de lui envoyer je ne sais combien de messages, avec la boule au ventre s'il ne me répondait pas dans la foulée. Une relation quelque peu destructrice, je vous l'accorde. Mais encore une fois, nous étions jeunes et peut-être pas assez matures. Quand il m'a annoncé son départ définitif pour Dallas, j'ai eu comme l'impression qu'on venait de me poignarder en plein coeur. Je lui ai fait comprendre qu'il était hors de question que je quitte New-York et qu'il se devait de rester auprès de moi. Il n'avait pas voulu et on s'est quitté de cette façon : lui claquant la porte de l'appartement avec ses quelques bagages restants en mains, et moi attendant de le voir entrer dans son taxi par la fenêtre pour fondre en larmes et appeler mon père pour être réconfortée. Mon frère n'a jamais su la relation qu'on entretenait avec Bryan, puisque je lui avais interdit d'en discuter avec. Il avait été honnête avec moi en me disant qu'il était très ami avec ce Julian Baker, et j'avais été honnête en lui disant que c'était mon demi frère. Seulement, à cette époque mes relations avec Julian étaient très tendues et je ne voulais pas qu'il puisse intégrer ma vie. Finalement, peu de temps avec ma rupture avec Bryan, mon père m'a envoyé un contrat pour sa nouvelle série, et vous connaissez la suite .. C'est pourquoi je ne m'attendais absolument pas à percuter le beau brun dans ce petit supermarché de Tree Hill. Lui qui était si content de partir à Dallas pour poursuivre ses petits rêves de gamin. Il n'avait pas changé, il était toujours aussi craquant c'est certain et je comprenais encore une fois, en le regardant, pourquoi j'avais pu autant craquer pour lui à l'époque. Mais c'était de l'histoire ancienne et même si certains souvenirs douloureux refaisaient surface à l'instant où son regard se posa sur moi, je me devais de les réprimer bien que je m'accorderai ce soir, allongée seule dans mon lit, d'imaginer à quoi ma vie aurait pu ressembler si j'avais accepté de le suivre à Dallas, ou s'il avait accepté de rester à New York avec moi. Bref. Je ne peux m'empêcher de baisser doucement les yeux alors que je perçois le sourire du beau garçon. Il m'explique les raisons de sa présence ici. Il est arrivé en ville il y a quelques mois de cela, pour se souvenir de la ville d'enfance de sa mère. Je hoche doucement et positivement la tête avant de racler délicatement ma gorge. "Et tu te plaît ici ? Tu comptes y rester combien de temps ?" Lui demandais-je quelque peu étonnée. Je ne pensais pas qu'il était du genre à aimer ce genre de vie. Vous savez, dans une petite ville avec un petit train de vie ordinaire. Lui qui aspirait à tellement de choses quelques années auparavant, c'est étonnant. Assez rapidement, Bryan me félicite sur ma carrière et j'esquisse un doux sourire, passant délicatement un main dans mes cheveux avant de reporter mon regard dans le sien "Oui, j'ai réussi à vivre de ma passion pendant plusieurs années avant de quitter la série de mon père." Lui dis-je posant nerveusement une main sur mon cadi. Qu'avions nous à nous dire exactement ? Je n'en savais trop bien, on agissait comme si de rien n'était alors qu'une part de moi aurait très certainement eu envie de lui balancer à la figure les tas de reproches que je n'ai pas eu l'occasion de faire après notre rupture. Mais j'imagine que tout ressasser maintenant serait une perte de temps inutile et quelque peu ridicule .. non ? "Et toi ? Ca donne quoi au niveau du travail ? Toujours pompier ?" Ce métier qui, à l'époque, nous tenait si longtemps éloigné. Après tout, c'est aussi pour ça qu'il m'a quitté : pour vivre pleinement de cette passion, lui qui adorait tant son métier.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Que fais-tu à Tree Hill ? Mar 24 Avr - 13:41


Que fais-tu à Tree Hill ?

ft Amber & Bryan
Je ne sais pourquoi mais au fond de moi j’étais très heureux de la revoir. Après tout j’avais été très amoureux d’elle. D’ailleurs je crois qu’elle est la seule femme que j’ai vraiment aimée si on ne compte pas ma femme décédée bien sûr qui elle était toute ma vie. Après notre rupture j’avais eu du mal à retrouver l’amour, du moins justement je ne le cherchais plus du tout. Jusqu’au jour où j’étais tombé sur Kelly. Enfin en même temps je ne l’ai pas cherché bien loin ou elle était la secrétaire de la caserne où je travaillais. Enfin je ne vais pas repasser cette histoire douloureuse de ma vie, un mariage, elle enceinte et le feu de notre maison qui fit parti en fumer tous les rêves de ma vie, ma maison elle et ma fille, du moins elle aurait dû accoucher de ma fille si elle n’était pas morte. Au fond de revoir Amber me fit un pansement au cœur, je n’avais pas ressenti ça depuis longtemps. Oui parce qu’elle me fit rappeler ce que c’était l’amour, ce que je ressentais comme sentiments avant de décider de plus en avoir après son décès. C’était une sensation agréable, bizarre et douloureuse à la fois.

Elle me demanda si je me plaisais à Tree Hill ce à quoi je ne manquai pas de lui répondre :

« Pour être honnête je crois que cela faisait très longtemps que je ne m’étais pas senti aussi bien, je crois que j’ai enfin trouvé la où ça pourrait être chez moi. Je pense rester un long moment. »

Enfin un long moment si la vie me laisse une chance de vivre, il ne faut pas oublier que je suis toujours dans l’attente d’un rein, du rein gauche plus exactement et que dire du droit puisque j’en ai pas. Chaque jour je priais le ciel pour que les dialyses se passent bien, que mon corps tient jusqu’à ma greffe. Ainsi à part attendre il n’y a rien à faire alors en quelques sortes je disais la vérité je ne comptais pas repartir, j’étais bien ici mais je mentais aussi car peut-être que la vie pourrait décider elle de me faire partir… Mais c’est une chose dont personnes est au courant en fait.

« Non je ne suis plus pompier, disons que beaucoup de choses ce sont passés depuis et que j’ai arrêté ce métier contre mon gré… »


Je restais vague je venais de la revoir depuis des années j’allais pas tout déballer comme ça surtout que c’est plutôt dur quand même rein, femme morte dans un incendie dont je me sens coupable car en tant que pompier j’aurais dû la sauver enfin passons …

« Tu… Tu vis ici ? tu es toujours actrice, tu viens jouer dans le film de ton frère ? »

J’étais au courant du projet de film de Julian, bon déjà par les médias mais aussi parce que je l’avais croisé au lycée et que nous avions papoté, j’étais super heureux de le revoir, avant qu’on se perde de vue il était un de mes meilleurs potes sur New-York, pendant le temps que ça a duré.

« Je suis vraiment content de te voir je me suis toujours demandé si tout aller bien dans ta vie, si tu étais heureuse »

Je l’avais vu à la télé mais ça c’est complètement différent. Je l’aimais et mon seul souhait quand je  suis parti pour Dallas sans jamais revenir à New-York c’était qu’elle soit heureuse tout simplement.


(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Que fais-tu à Tree Hill ? Mar 24 Avr - 18:04

Que fais-tu à Tree Hill ?
- Amber ft. Bryan -
"Les Ex, c'est comme la prison, si tu y retournes, c'est que tu n'as rien compris."
C'est plutôt compliqué de mettre des mots sur ce que je ressens actuellement en revoyant Bryan, ici face à moi. Je ne peux pas le nier, je l'ai très clairement détesté un petit moment après son départ définitif pour Dallas. Je me suis quelque peu sentie abandonnée, alors que je lui avais accordé une confiance quasi totale. J'ai eu l'impression d'être manipulée et d'avoir été prise pour une idiote. Mais nous étions jeunes et de l'eau a coulé sous les ponts après tout. Evidemment, un premier amour ne s'oublie pas aussi vite et c'est certain que le revoir aujourd'hui me fait sourire, parce-que je l'ai véritablement aimé et que j'ai eu du temps pour me remettre avec quelqu'un après lui, mais essayons de faire de ça une histoire ancienne. S'il est à Tree Hill, alors je serais amené à le revoir à maintes reprises et je ne souhaite pas trop être mal à l'aise à chaque fois. Il faut savoir mettre sa fierté de côté, même si oui j'ai été blessée par ce dernier par le passé. Je demande donc au beau garçon s'il se plaît ici et s'il compte rester et j'esquisse un léger sourire à sa réponse. Apparemment oui. Tout se passe bien pour lui, il semble heureux et naturellement des tas de questions se bousculent dans ma tête. A l'instar de Julian, a-t-il refait sa vie ? Est-il père de famille ? Marié ? Qu'ais-je raté au final toutes ces années ? Peut-être tout, ou peut-être rien. "Si tu es heureux, alors c'est le principal .." Rétorquais-je en posant mon regard dans celui du beau brun. Bryan, ce n'est pas quelqu'un de méchant et même si je lui en ai voulu pour des raisons évidentes et passées, il ne m'a jamais blessée lorsque nous étions ensemble. A aucun moment je n'ai souffert durant notre relation. C'est l'après qui a été compliqué. Quand il m'a quitté, moi et New-York, pour partir en direction de Dallas, il était aveuglé et éprit de sa passion pour son métier. Il était pompier et il semblait adorer ça, donc je ne cache pas trop ma surprise lorsqu'il affirme ne plus l'être suite à certains événements survenus dans sa vie. Contre son gré, dit-il ? Je fronce doucement les sourcils, posant une main sur ma hanche, tout en fixant le jeune homme. "Pourquoi ? Que s'est-il passé ?" Demandais-je quelque peu dubitative. S'il a du arrêter son métier contre son gré, amoureux comme il était de sa profession, alors j'imagine qu'il s'est passé quelque chose de légèrement important. Bryan s'intéresse quelque peu à moi et me demande si je vis ici et si je compte tourner dans le projet de Julian. Je hoche doucement et naturellement les épaules, humidifiant délicatement mes lèvres. "J'habite chez Julian pour le moment, oui." Affirmais-je dans un premier temps, adressant un léger sourire au beau brun. "Je ne sais pas encore si je vais jouer dans sa série, mais il y a de fortes chances pour que ce soit le cas oui." Me permettais-je de dévoiler au beau garçon. Lorsqu'il m'a quitté, j'ai préféré me noyer dans mon métier pour ne pas trop y penser. Mon père a su me trouver un rôle dans sa série et j'ai été le personnage phare. Après mon départ, pour des raisons pour le coup sentimentales, la série s'est arrêté à cause des audiences jugées mauvaises par la chaîne. Les fans aimaient bien trop mon personnage pour continuer à regarder sans moi. Finalement, me revoici à la case départ. Célibataire, même si les circonstances de ma rupture avec lui sont différentes de celles avec Bryan, et à la recherche d'un nouveau rôle pour faire mon grand retour à la télévision. Mais ça, Julian va m'aider je le sais. Le jeune homme en profite ensuite pour me dire qu'il est sincèrement content de me revoir, et qu'il espérait que tout aille bien dans ma vie, si j'étais heureuse. "Oh, disons que tu ne m'as pas facilité la tâche pour l'être, mais ça va aujourd'hui oui." Je ne pouvais m'empêcher de le lui dire. Il fallait qu'il sache à quel point il m'a blessé et à quel point j'ai eu du mal à me remettre de son départ précipité. C'est de l'histoire ancienne, certes, mais le passé affecte forcément le présent, puis le futur. "Mais .. je suis contente de te revoir aussi .." Déclarais-je avec un petit sourire, baissant doucement les yeux vers mon cadi. Evidemment que cette situation me mettait mal à l'aise, mais je ne voulais pas le blâmer de trop. Le revoir me faisait quelque chose, et ça me faisait plaisir, je ne pouvais pas le nier.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Que fais-tu à Tree Hill ? Mer 25 Avr - 10:54


Que fais-tu à Tree Hill ?

ft Amber & Bryan
C’est toujours bizarre de revoir un ex, surtout quand celle-ci a fait partie de notre vie de façon régulière car je ne parle pas des amourettes qui dur deux/trois mois et qui ce termine pour incompatibilité. Dans ce cas là en général il n’y a même pas de sentiments qui s’installe. De toute manière c’est simple j’ai aimé que deux femmes dans ma vie, enfin trois si on compte ma mère mais là c’est encore une fois différent. Il y a eu naturellement Amber et ma femme décédé. Quand j’y repense parfois je me demande ce que serait devenu ma vie si moi et Amber étions resté ensemble. Je ne suis pas sûr que ça aurait marché et pour le coup nous avons eu une relation parfaite et amoureuse mais je crois que moi voulant être pompier et elle actrice on aurait fini par ce déchiré, par se haïr, par ce faire énormément de mal. Je crois que c’est le mieux qu’on est puisse faire c’est ce séparer pour notre bien. Nos métiers étaient devenus incompatible et la voir embrasser d’autre mec à la télé je crois que ça m’aurait rendu fou. Aujourd’hui je suis plus mature plus posé mais à l’époque j’aurais pus être méchant, ou avoir des propos violent si je l’avais vu dans une scène chaude avec un homme ou autre. Ah non ce n’était pas possible pour moi j’étais amoureux et il été hors de question qu’un autre homme la touche l’embrasse. C’était inconcevable pour moi, certes ce n’était que pour son métier mais j’étais pas prêt à supporter ça. Elle me dit que si j’étais heureux c’était le principal. Mouais si on peut dire ça comme ça, je ne suis pas sûr d’être heureux mais disons que je vais mieux voire bien et par rapport à ce que j’ai vécu c’est déjà un grand pas. Puis la question de mon métier la surprise, je n’étais plus pompier. Je comprenais qu’elle en soit presque choquée, après tout j’ai un peu quitté Amber par passion pour ce métier car il était incompatible avec mes allers/retours à New-York. Devais-je lui dire toute la vérité ? C’était quand même compliqué comme histoire mais d’un côté je me disais qu’elle pour le coup elle avait le droit de savoir car notre séparation est dû à ça en partie et aussi à son métier.

« Quand je dis que je suis bien je ne sais pas si je peux dire heureux juste que ça va mieux. Après mon départ définitif à Dallas, j’ai vécu de ma passion de mon métier à fond j’étais le meilleur j’ai aussi refait ma vie je dois te l’avouer mais bon tu dois te douter comme je pense que toi tu n’es pas non plus resté seule depuis. J’avais une femme, j’étais marié, elle était enceinte et un jour un incendie a été déclaré chez nous. Ma femme et notre bébé ont péri. J’étais pompier et je n’ai pas réussi à les sauver. J’ai arrêté ce métier car si je ne pouvais pas sauver ma famille alors qui sauvé ? Et voilà il y a aussi une autre chose qui fait que pour le coup je ne peux absolument pas reprendre ce métier, j’aimerais bien un jour me relancer dedans ça me manque finalement je me rends compte que c’est aussi sa ma vie autant que mon ex-femme. Je suis prêt mais pour l’instant pas mon corps… »

Oui l’autre chose est juste le fait que si je n’ai pas de greffe de rein je risque de plus du tout être là non plus. Personne ne le sait j’ose pas le dire c’est dur et si j’en parle au fond c’est comme ci j’acceptais la situation et j’ai pas envie de l’accepter. Je prie simplement sur le fait qu’on m’appelle pour cette opération avant qu’il soit trop tard. Pour l’instant les dialyses marchent très bien et j’espère que ça continuera. Je ne savais pas comment elle allait prendre cette annonce mais je sais pas au fond de moi j’avais cette sensation qu’elle devait savoir la vérité. Une partie de la vérité le mental, le physique que lui dire…

En revenant à elle, elle vivait donc chez Julian, pourtant il me semblait qu’ils ne s’entendaient pas ? Enfin je crois dans mes souvenirs alors je lui sortis aussitôt :

« ça va avec Julian ? »

Elle m’annonça aussi qu’avant être heureuse ce fut dur pour elle, au fond ça ne m’étonne pas :

« Tu vas peut-être avoir du mal à y croire mais ce fut dur pour moi aussi, je sais que tu l’as très mal prit mais je t’aimais profondément Amber, je sais aussi que nos métiers nous auraient détruit si nous étions restés ensemble. On se serait reproché un jour l’un à l’autre de nous avoir empêcher de faire quelque chose qu’on aime… Je le pense en tout cas »  


(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Que fais-tu à Tree Hill ?
Revenir en haut Aller en bas
Que fais-tu à Tree Hill ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ≈ BACK TO TREE HILL (1/5)
» ∆ Tree Hill - Caroline du Nord
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» Stiles Stilinski - I'm no Hero
» Tales of Tree-Hill ♦ Fiche Partenaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tree-Hill :: Tree Hill :: West :: Farmhouse Market-
Sauter vers: