forum rpg One Tree-Hill
 

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Put me to sleep... (Joon & Dong Soo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Tree Hill :: West :: Hopital de Tree-Hill
avatar

♣ Fiche personnage
Amis & co:
Petit espace perso:
Golden Points:
55/1000  (55/1000)
⌂∞
⌂∞
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 29/01/2018
Messages : 187
Célébrité : Park Chanyeol
Crédit : Myself ♡
Age du perso : 16
Emploi/Activités : Lycéen
MessageSujet: Put me to sleep... (Joon & Dong Soo) Sam 10 Mar - 0:52



PUT ME TO SLEEP


S'il y avait une chose que je détestais plus que tout dans la vie, c'était bien être mis en attente et ce, sans rien pour m'occuper entre temps. Lorsqu'à l'entrée on m'avait demandé d'aller attendre dans la salle d'attentes, j'avoue avoir élevé la voix sur la pauvre secrétaire. Quand le mec de la sécurité était venu me demander de me taire, je m'étais retenue de lui en coller une, ne souhaitant causer aucun problème à mon paternel. En pestant, j'étais allé m'asseoir sans rien ajouter. Ne prêtant aucune attention aux patients assis dans la salle, je m'étais installé au côté d'un homme d'une cinquantaine d'année qui lisait le journal. Il avait plutôt bonne mine le vieux en comparaison à ma tête de cadavre. J'avais toujours eu la peau pâle, mais la c'était abusé et ça, c'était sans parler les cernes noires sous mes yeux. À force de me moucher sans arrêt, mon nez était rouge et irriter à souhait. Ayant les lèvres extrêmement sèches, elles avaient craqué à plusieurs endroits. En résumé, j'avais une tête qui faisait peur...

Malade comme un chien, je l'étais... Néanmoins, je ne saurais dire ce que j'avais. Cela faisait plus d'une semaine que je me sentais épuiser et ce, sans aucune raison apparente. Que ce soit d'une chaise ou de mon lit, aussitôt que je me levais je me sentais étourdie. Il m'était même arrivé de devoir m'agripper à quelques choses de peur de me retrouver coucher sur le sol. Je ne pourrais dire si la fatigue en était la cause, mais mon système immunitaire semblait en avoir pris un coup lui aussi. En temps normal, je ne tombais pas facilement malade. Pourtant, j'avais attrapé une énorme grippe, il y a de ça quelques jours. Le nez congestionné à fond, j'avais du mal à respirer et ça, c'était sans parler les maux de gorges, la fièvre et les migraines. J'étais resté clouer au lit pendant plus de deux jours et sans doute que j'y serai encore si mon père ne m'avait pas forcé à aller le consulter ce matin. Avoir un père médecin était tellement chiant parfois... Comme mon père était mon médecin attitré et ce, depuis que j'étais gosse, j'essayais d'y aller le moins souvent possible. N'ayant pas très envie que mon père jette un oeil à tout ce que je consommais, je fuyais les prises de sang comme si ma vie en dépendait. La dernière que j'ai prise remonte à plus de deux ans, soit avant que je tombe dans la drogue. Je craignais un peu de ce que mon père allait faire aujourd'hui et j'espérais vraiment qu'il laisse de coter les examens trop pousser, voulant éviter à tout prix le drame.   

Je ne saurais dire exactement combien de temps j'étais resté là attendre, mais cela m'avait paru comme une éternité. Lorsque mon nom fut enfin appelé, je m'étais levé rapidement. Trop rapidement... Le tournis me prit de nouveau pendant que devant mes yeux dansaient de jolis petits points noirs. Heureusement que le vieux monsieur était là pour me servir d'appuis. Ignorant le regard outré que celui-ci me lança après que je me sois agrippé à son crâne dégarnis, je quittais la salle d'attente et me dirigeai vers le bureau de mon père. J'étais très nerveux et cela devait sans doute se lire sur mon visage blême. J'avais mis un peu de temps pour me rendre, ayant dû m'arrêter en chemin à cause de mes étourdissements et la fièvre. Je pouvais sentir la sueur couleur dans mon dos et ma peau était désagréablement moite. Une fois devant la porte, j'avais longuement hésité à l'ouvrir. Mais bon, je n'avais plus trop le choix... Je pris donc mon courage à deux, fit glisser la porte et entra. Une fois à l'intérieur, j'avais marmonné un semblant de bonjour en direction de mon père avant de m'asseoir près de lui, tête baisser. 

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♣ Fiche personnage
Amis & co:
Petit espace perso:
Golden Points:
6/1000  (6/1000)
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/03/2018
Messages : 47
Célébrité : Lee Soo Hyuk
Crédit : shinju.dot
Age du perso : 36
Emploi/Activités : Médecin & Gynéco
MessageSujet: Re: Put me to sleep... (Joon & Dong Soo) Dim 11 Mar - 1:08


put me to sleep

Il était encore tôt lorsque Dong Soo entra à l'hôpital, prêt à commencer sa journée de travail. Le soleil commençait timidement à briller à travers les fenêtres et la rosée perlait encore à l'extérieur. Il ne faisait ni trop chaud ni trop froid, annonçant ainsi l'arrivée du printemps. Les mains croisées derrière le dos, il observait le soleil se lever à l'horizon avant de retourner vaquer à ses occupations habituelles. Etre médecin était plus qu'une simple vocation aux yeux de l'asiatique, c'était aussi sa raison de vivre. Ayant besoin de se sentir utile pour être heureux et comblé, jamais il ne se lassait d'aider les gens dans le besoin. Dr Park jeta un regard à l'horloge placée au-dessus de son bureau : 8h45. Joon serait bientôt là. Il y a de ça quelques jours, le médecin avait pris rendez-vous avec son propre fils, car inquiet pour sa santé. Bien que Joon ne lui avait parlé de rien, Dong Soo avait bien remarqué que quelque chose clochait. Lorsque son fils attrapa la grippe, lui qui ne tombait presque jamais malade, son état s'était gravement détérioré et ça n'allait pas en s'améliorant. Que cela plaise ou non à son fils, D Park n'avait pas eu d'autre choix que de le forcer à venir se faire examiner avant que ça ne s'aggrave. Lorsque son fils se présenta en maugréant, Dong Soo eut presque envie d'éclater de rire. Joon était si adorable lorsqu'il était de mauvaise humeur. Un sourire amusé au coin des lèvres, il observait la chair de son sang prendre place à ses côtés avant de le saluer à son tour. Bon matin à toi aussi Joon ! À sourire comme ça, tu risques de te faire mal... Dong Soo s'était exprimer avec sarcasme sans pour autant se montrer méchant. Les yeux toujours braqués sur sa progénitur, il ouvrit le dossier de Joon sur son bureau.   Je sais que tu n'as pas envie d'être ici, mais c'est important que tu me dises ce qui ne va pas pour que je puisse t'aider à aller mieux. Posé et calme, c'était toujours comme ça que le Dr Park s'exprimait et ce, que ce soit avec de simples patients ou ses proches. Je ne fais pas ça pour t'embêter, mais bien parce que je m'inquiète pour toi. Dr Park ne mentait pas, il le pensais vraiment.  J'aimerais que tu me regardes quand je te parle Joon. Sans rien ajouter de plus, Dong Soo attendit patiemment, prêt à prendre des notes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♣ Fiche personnage
Amis & co:
Petit espace perso:
Golden Points:
55/1000  (55/1000)
⌂∞
⌂∞
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 29/01/2018
Messages : 187
Célébrité : Park Chanyeol
Crédit : Myself ♡
Age du perso : 16
Emploi/Activités : Lycéen
MessageSujet: Re: Put me to sleep... (Joon & Dong Soo) Lun 26 Mar - 3:32



PUT ME TO SLEEP


Je n'avais jamais été très matinal, voir pas du tout. Je ne dormais pas beaucoup en général et me faire réveiller était un vrai cauchemar. Le matin, j'étais soit de mauvaise humeur ou en mode zombie. Aujourd'hui, c'était un mélange des deux je dirais. Mon père le savait très bien, mais cela ne l'avait jamais empêché de me faire chier avec ça. Je n'étais donc pas très surpris de l'entendre commenter sur ma bonne humeur en entrant dans son bureau. Je me fis violence pour ne pas lui répondre brusquement et ce, bien que l'envie était bien là. De toute façon, je le connaissais assez bien pour savoir que cela ne ferait que le faire rire davantage. Après avoir grogné un léger ''va te faire foutre'' dans sa direction, j'encerclais mes jambes de mes bras et releva les genoux sous mon menton pour y appuyer ma tête. Dans cette position, il m'était difficile de ne pas m'endormir. Je pouvais sentir mes yeux s'alourdir à mesure que le temps passait. À côté de moi, je pouvais entendre mon père jouer avec des papiers. Comme lorsque je n'étais qu'un bambin, j'écoutais la respiration calme de Dong Soo. Bizarrement, le son des battements de son coeur et de sa respiration avait toujours été comme une douce berceuse à mes oreilles. Encore aujourd'hui, je ne saurais trop comment expliquer ou décrire cet effet des plus apaisant que cela avait sur moi. Je pouvais me sentir partir et c'était le cas de le dire...

Alors que j'étais sur le point de piquer du nez, mon père me rappela à l'ordre, me faisant ainsi sursauter sur ma chaise. Bien que je refusais toujours de relever la tête, j'écoutais attentivement tout ce qu'il me disait. Je pouvais entendre la sincérité dans sa voix lorsqu'il disait s'inquiéter pour moi. Jamais je ne pourrais en douter lorsque ça venait de lui. Contrairement à ma mère, il s'était toujours soucié de mon bien-être et sans lui pour s'occuper de mes besoins, je ne saurais dire ce qui serait advenu de moi. Lorsqu'il m'intima de relever la tête, c'est sans rouspéter que je lui obéis. Néanmoins, je baissai rapidement les yeux lorsque le regard de mon père se posa sur mes cernes. Honteux. Je m'en veux de m'être autant négliger ces derniers temps, car la dernière chose que je souhaitais était bien d'inquiéter mon père. Pendant que je tentais d'ignorer mes problèmes de santé, j'avais épuisé toutes mes force. Mon père n'était pas aveugle et avait constaté l'état pitoyable dans lequel je me trouvais. J'aurais dû venir plus tôt au lieu d'attendre tel le mec irresponsable que j'étais. Étant encore fiévreux, je grelottais de partout. Sans pouvoir m'en empêcher, je toussais violemment dans un mouchoir. Ma gorge me faisait terriblement souffrir depuis quelques jours et j'avais beaucoup de mal à parler. Lorsque je tentais d'avaler ma salive, les larmes me montaient aux yeux et à plusieurs reprises, j'avais songé m'arracher cette gorges qui me faisait vivre un calvaire depuis que la grippe s'était installé.

Prenant une grande inspiration après avoir craché dans mon mouchoir ce liquide vert qui était remonté dans ma gorge, je me forçais enfin à répondre à sa question. « Comme tu peux le voir Appa, j'ai clairement chopé la grippe... » Je pris ensuite une pause pour prendre le temps de réfléchir à mes symptôme, car il n'y avait pas seulement la grippe. Bien avant que j'attrape froid, je m'étais senti très fatigué et faible sans raison apparente. Je ne savais trop comment expliquer clairement comment je m'étais senti ces dernières semaines et cela me contrariait. Je devais pourtant essayer de me faire comprendre pour que mon père puisse trouver une solution à mon problème. « Je crois aussi qu'il y a autre chose qui ne tourne pas rond chez moi... Depuis plusieurs semaines, je me sens très faible et fatiguer et lorsque je fais des mouvements trop brusques ou rapides, je me sens étourdie. Quelques fois, j'ai même crus être sur le point de tomber dans les vapes. Je n'y comprends rien... Tu crois que c'est grave ? » Tout comme l'expression sur mon visage, on pouvait déceler beaucoup d'inquiétude dans ma voix. Ces derniers temps, je ne comprenais plus mon corps et ses réactions et cela m'angoissait plus que de raison. J'en avais plus que marre et voulais que tout reviennent à la normal, sans pour autant savoir comment m'y prendre. 

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♣ Fiche personnage
Amis & co:
Petit espace perso:
Golden Points:
6/1000  (6/1000)
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/03/2018
Messages : 47
Célébrité : Lee Soo Hyuk
Crédit : shinju.dot
Age du perso : 36
Emploi/Activités : Médecin & Gynéco
MessageSujet: Re: Put me to sleep... (Joon & Dong Soo) Mer 11 Avr - 22:56


put me to sleep

Sans grande surprise, Joon avait pris son temps avant de lui répondre. Patiemment, Dong Soo avait attendu en silence que son fils s'ouvre à lui de son propre gré. Pousser le jeune homme à parler, était la pire chose que l'on pouvait faire, car tout comme sa mère, Joon avait tendance à se refermer sur lui-même lorsqu'il se sentait coincer dans une discussion qu'il ne souhaitait pas avoir. Quand Joon lui annonça avoir attrapé la grippe, le jeune docteur ne pouvait qu'hausser les sourcil face à la stupidité de son fils. Ah bon ? Je n'ai pourtant rien remarqué... Répondi le docteur avec sarcasme. Dong Soo n'avait pas envie de plaisanter et aurait grandement apprécié voir son fils prendre davantage au sérieux son état de santé plutôt que de le voir prendre cela à la légère. Faisant preuve de retenue pour ne faire aucun commentaire, il attendait la suite sans ne rien ajouté de plus, les bras croisés sur sa poitrine. Après avoir écouté son fils se plaindre sur ses maux, notre jeune docteur s'était radoucis face au mal-être de son fils. Inquiet, Joon lui avait demandé si cela était grave après avoir décrit tous ses symptômes. Je ne crois pas que ce le soit Joon, du moins, pas pour l'instant... Je dois cependant te dire que cela pourrait très bientôt le devenir si tu ne te prends pas en mains. Notre docteur avait déjà une petite idée de ce qui pouvait bien se passer avec son fils, mais pour s'en assurer, il allait devoir l'examiner que sa plaise ou non à Joon. Je vais devoir t'examiner alors va t'asseoir sur le lit lit d'auscultation s'il te plait. Il s'approcha ensuite de l'adolescent, prêt à lui faire un examen. Passant une main douce sur le visage de son fils, Dong Soo ne pouvait que constater l'état fiévreux dans lequel Joon se trouvait.  Pour soulager sa douleur, il alla chercher des cachets et un verre d'eau. Prend ça... Lorsque Joon eut avaler les cachets, Dong Soo s'adressa à lui sur un ton autoritaire. Je vais devoir te poser quelques questions et j'espère que tu sauras en mesure d'y répondre le plus franchement possible et pas besoins de te dire que ce ne serait pas dans ton intérêt de me mentir...  Il prit ensuite le bras de son fils et leva la manche de son chandail. Mais avant, je vais devoirs te demander de te détendre... Tout les examen de base maintenant effectuer, tel que mesurer sa pression, écouter son coeur, observer sa gorge, ses oreilles... Dong Soo pouvait enfin poser ses questions. Je sais que ça fait un bout que tu n'as pas fait de crises d'anxiété et dois t'avouer ne pas apprécier tes méthodes pour les contrôler, mais je dois tout de même te demander si tout va bien de ce côté, car ta pression est beaucoup trop haute pour un garçon de ton âge et cela est très inquiétant. Tu dors bien ces derniers temps ? Aucun stress à l'école ou à l'extérieur ? Tu manges bien à la maison ? Tu as augmenter ta conssomation ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♣ Fiche personnage
Amis & co:
Petit espace perso:
Golden Points:
55/1000  (55/1000)
⌂∞
⌂∞
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 29/01/2018
Messages : 187
Célébrité : Park Chanyeol
Crédit : Myself ♡
Age du perso : 16
Emploi/Activités : Lycéen
MessageSujet: Re: Put me to sleep... (Joon & Dong Soo) Hier à 3:35



PUT ME TO SLEEP


Me reprendre en main était quelque chose de facile à dire, mais pas à faire, ayant déjà presque touché le fond. Il était beaucoup trop tard pour moi de tout arrêter et m'en sortir sans l'aide d'un professionnel. Bien que je savais en avoir besoin, je refusais de demander une quelconque intervention qui pourrait m'aider à vaincre mes problèmes de consommation. J'étais conscient qu'il serait mieux pour moi et ma santé de me faire enfermer dans un centre de désintoxication, que cette idée me plaise ou non. Terrifier de faire face à l'inconnue, je n'avais fait aucune démarche pour me faire soigner, continuant plutôt à laisser cette dépendance que j'avais, me tuer à petit feu. À mes yeux, il était beaucoup plus facile de me laisser aller elle plutôt que de la combattre. Je me rappelle avoir essayé une fois et cela avait été une vraie torture. Incapable de supporter le manque que cela avait occasionné, j'étais tout de suite retombé. Je n'avais pourtant pas complètement écarté l'idée de me faire soigner, ayant bien l'intention d'y passer une fois que je me sentirais prêt à laisser derrière moi cet aspect de ma vie. Je ne me sentais malheureusement toujours pas encore prêt à sauter le pas, priant secrètement pour que quelqu'un d'autre le fasse à ma place avant qu'il ne soit trop tard pour moi de m'en sortir.

« T'a pas plus précis que juste un ''bientôt'' à me donner ? »

Mon père était censé me remonter le moral et non de me le tuer avec cette réponse des plus vague. Je ne pouvais pas être plus mal graillé quand il s'agissait de parent, je vous jure. Néanmoins, j'obéis quand même à ses ordres et alla m'asseoir en grommelant. Je détestais me faire examiner, craignant toujours les résultats finals. Je n'avais pourtant pas le choix de me laisser taponner par le vieux, si je voulais avoir réponse à mes questions. Ouvrant la bouche pour le laisser me gratter le fond de la gorge avec son stupide bâton de pop cycle, je fronçais les sourcils, montrant ainsi mon mécontentement. Je devais ensuite prendre de grandes respirations, lorsqu'il m'examina le coeur et les poumons, chose qui s'avéra très difficile pour moi de faire. J'étais certains que quelque chose clochait de se coter là, car ma respiration faisait un bruit des plus étrange lorsque j'inspirais profondément. Je le laissais ensuite prendre ma pression sans chigner, et encore là, je savais que mes résultats seraient médiocres, le stress ayant toujours fait partie de ma vie. Il m'en fallait peu pour être angoissé et la vie en général me procurait un énorme stress qui m'était impossible de chasser sans l'aide d'une quelconque béquille. Ayant trouvé cette aide avec la drogue, c'était comme ça que tout avait commencé. Sans grande surprise, mon père valida ce que j'avais déjà prédit. Je ne sais pas ce qu'il voulait dire par trop élever pour un garçon de mon âge, n'étant pas médecin, mais je pouvais facilement deviner que ça ne devait pas être très bon pour moi ou pour mon système.

« Tu poses vraiment la question Appa ? Met-toi à ma place deux secondes et je peux te garantir que toi aussi tu ferais de la haute pression... Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, c'est loin d'être la fête à la maison. Alors s'il te plaie, fait moi le plaisir de ne pas me demander comment je vais, quand tu connais déjà la réponse à cette question. »

Mon ton avait été glacial pendant que mes yeux, eux, lançaient des éclairs. Détestant plus que tout lorsque mon père jouait les cons avec moi, il m'était difficile de contrôler mes émotions et rester neutre comme je le faisais avec les autres. Je m'efforçais cependant de reprendre le contrôle avant de dire quelques choses que j'allais regretter. Une fois calmé, je répondis le plus calmement possible aux diverses questions que m'avait posé mon père.

« Regarde-moi le visage et dit-moi que je dors bien... Quant à ce qui est de ma consommation, je me demande bien de laquelle tu parles ? Je peux néanmoins te dire, que je n'ai pas trop eu le coeur à boire ces derniers temps et je peux te jurer que rien à changer quant au reste...»

Je mentais bien sûr, mais ça, il n'avait pas besoin de le savoir. Aux dernières nouvelles, il était seulement au courant de ma consommation de cannabis et je ne voulais pas que cela change, cherchant à éviter de l'alarmer avec le reste. Pour ce qui est de l'alcool, je m'étais montré honnête, ayant grandement diminué depuis que j'étais tombé malade.

« C'est bon, t'a fini maintenant ? J'aimerais bien me casser et aller me coucher, si sa ne te dérange pas ? »

En temps normal, je me serais senti mal de me montrer autant sur la défensive avec mon père, mais là, j'en avais mare de me faire chier avec toutes ces questions dont je n'avais pas envie de répondre, cherchant plutôt à les éviter tant que je le pouvais encore.  

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Put me to sleep... (Joon & Dong Soo)
Revenir en haut Aller en bas
Put me to sleep... (Joon & Dong Soo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» People who say they sleep like a baby usually don’t have any.
» [Tyrannia] Hive nerver sleep [Quête]
» Le sucre c'est la vie !... ou presque | ft. Dong Soo
» Blabla Dodo / Sleep Talk
» Huang Dong Zhu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tree-Hill :: Tree Hill :: West :: Hopital de Tree-Hill-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujetSauter vers: