forum rpg One Tree-Hill
 
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Une séance pas comme les autres - BROOKE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Tree Hill :: West :: Hopital de Tree-Hill
Invité
Invité
MessageSujet: Une séance pas comme les autres - BROOKE Lun 22 Jan - 22:52
Une séance pas comme les autres. Brooke & Zoëlia
Une nouvelle semaine commençait, et comme chaque semaine, je trainais un peu des pieds pour me rendre à l'hôpital de bon matin. Hôpital ? Vous demandez-vous ? Je n'y vais pas en tant que patiente rassurez-vous, mais plutôt en tant que thérapeute, je suis psychologue, à l'hôpital de Tree Hill depuis plusieurs années maintenant. J'adore mon métier, et d'autant plus quand je sais que ma mère se trouve être mon patron, elle dirige cet hôpital depuis douze années maintenant. C'est donc d'humeur maussade que je me rendais au travail ce matin, et ce malgré la pluie qui tombait à grosses gouttes. Arrivée à destination, je garrais ma voiture sur ma place de parking et pris le chemin de mon cabinet qui se trouvait au deuxième étage du bâtiment, je m'arrêtais au passage à la cafétéria pour y prendre mon cappucino vanille du matin, le deuxième en réalité, et voilà que j'ouvris mon bureau. Je déposais mes affaires, ma secrétaire n'était pas encore arrivée mais elle ne tarderait sans doute pas, c'était devenue une amie et force et je n'étais pas une patrone trop difficile ni trop chiante. Aujourd'hui était un peu une journée spéciale, je ne recevais que des nouveaux patients. La première s'appelait Brooke Baker Davis, et il me tardait de connaître son histoire. J'aimais énormément mon métier, et d'autant plus en fin de thérapie lorsque mon patient trouvait des réponses grâce à moi...  
CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♣ Fiche personnage
Amis & co:
Petit espace perso:
Golden Points:
453/8000  (453/8000)
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 13/09/2017
Messages : 967
Célébrité : Sophia Bush
Age du perso : 31
MessageSujet: Re: Une séance pas comme les autres - BROOKE Ven 26 Jan - 1:01
Une seance pas comme les autres . × ft. Brooke & Zoellia
Nous y voilà, je ne pensai plus avoir besoin des services des psychologues. Mais d'après les nombreux traumatismes que j'avais subis et afin que je ne tombe pas en dépression, mon médecin traitant avait exigé que je parle de tout ce qui m'était arrivé. J'avais des amies si je souhaitai parler ,  et ma vie bien remplie n'avait pas assez de place pour quelques séances chez le psy. Mais je n'avais pas le choix, d'après le médecin s'était soit la séance chez le gentil petit psy de la ville , soit un arrêt total de mes fonctions. Je grimace quand il me donne la deuxième option, il me donne la carte d'une jeune femme qui est elle aussi dans l'hôpital de Tree-Hill et il me certifie que ça me fera le plus grand bien. Quand je quitte son bureau je rejoins le sous-sol où est garer ma voiture, c'est vrai je me suis déjà fait agresser et je n'ai vu qu'une seule fois une psy . La psychologue en question qui a d'ailleurs pris sa retraite depuis . Avant de quitter le parking et d'allumer le moteur, je compose le numéro de la thérapeute, je tombe sur une secrétaire qui me donne le rendez-vous des demain matins 9H, j'accepte de toute façon je n'ai pas grand-chose à faire et n'ouvrirai qu'à 11h le magasin. Quand je quitte le parking, je pars à l'école et récupère mes fils qui sont de vrai pile électrique, à la maison, ils me tannent pour aller joué dehors malgré le temps gris, j'accepte à condition qu'ils goûtent avant et qu'ils soient couverts. Je m'octroie un petit café et les regarde jouaient dans le jardin. Quand mon téléphone vibre, c'est Julian, il m'explique qu'il ne reprend pas l'avion aujourd'hui qu'il est bloqué sur un plateau de tournage et je lui réponds brièvement, je décide d'allumer la télé et de m'asseoir. Quelques longues minutes plus tard j'entends l'un des jumeaux entrés dans la maison en courant les mains pleines de bout , ils me salissent les carreaux et bien avant que je ne puisse dire quelque chose, mon sol est déjà ruinée de tâche.

Je souffle , et leur demande de filer immédiatement au bain. Après le bain, je les laisses sur les dessins animés et prépare le dîner à l'heure de leur coucher, je les embrasses et leur souhaite une bonne nuit. Je m'assieds de nouveau enlevant mes talons qui me compressent les pieds et me sers un verre de vin rouge en zappant la télé, je me réveille à 5h du matin, la télé allumée et la bouteille de vin quasiment vide, que m'arrive-t-il ? Je pousse la porte de la chambre des jumeaux, et m'aperçois qu'ils dorment à poing fermé, je souris et décide de partir dans mon lit. À 6h45 le réveille sonne je l'arrête et me lève, comme tous les matins je prépare le petit déjeuner, les habilles et regardent leurs cahiers d'école . Je ferme la porte à clé et nous partons pour l'école, ils m'embrassent et je leur fais un signe de la main en gise de à tout à l'heure. Les jumeaux courent et ne se retournent pas je remonte dans ma voiture direction l'hôpital de Tree-Hill . Quand j'arrive j'empreite l'ascenseur, l'établissement et si grand qu'on si perdrait, j'arrive dans un nouveau bâtiment et pose mon sac sur mes genoux, il n'y a personne . J'attends alors sagement qu'on m'appelle, quand je lève le nez j'aperçois juste des infirmières et des médecins parlais entre eux dans le long couloir.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une séance pas comme les autres - BROOKE Lun 5 Fév - 14:03
Une séance pas comme les autres. Brooke & Zoëlia
L'heure de mon prochain rendez-vous était arrivée, il était donc temps pour moi d'aller chercher ma patiente dans la salle d'attente, mais avant, je terminais mon cappuccino que j'avais déjà entamer en arrivant à mon bureau. Pas si bon quand c'est froid mais cela le faisait quand même. Je me levais alors de mon fauteuil et me dirigea en salle d'attente. - Madame Davis Baker, je vous pries ! lançais-je d'un ton assez fort pour que la personne en question m'entendre. Je n'avais pas de danger à me tromper puisque cette femme était seule dans la salle d'attente. Non seulement c'était mon premier rendez-vous,
mais de plus je détestais faire attendre mes patients et voir ma salle d'attente se remplir jusqu'à ce qu'il n'y est plus de places assises. La femme se leva et l'invita d'un geste de la main à entrer dans mon cabinet avant moi.
Je la suivais et refermais la porte derrière moi. Il était temps de prendre place et de commencer la séance. - Installez vous sur ce fauteuil, s'il vous plais. lui demandais-je lui montrant le sofa confortable à sa disposition. Je pris soin d'attraper mon calepin afin de prendre des notes. - Avant tout, je m'appelle Zoëlia, je serais donc votre psychologue le temps que vous en éprouverez le besoin, Brooke c'est ça ? lui demandais-je afin d'en avoir la confirmation. Puis une autre question me vint à l'esprit pour mettre la thérapie en place. - Qu'est ce qui vous amène à me voir aujourd'hui Brooke ? je voulais avoir son point de vue. Dans un premier temps, comme dans tout début de thérapie, nous irons dans les grandes lignes afin que je cerne la personne qu'est ma nouvelle patiente, par la suite nous verrons les points problématiques en détails. A chaque séance, je mets en place que j'appelle un projet de séance et en général cela plait aux patients. Je n'ai pas envie que mes séances soient un bazar monstre en parlant de quelque chose, puis ensuite d'aller complètement à l'opposer etc...
CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♣ Fiche personnage
Amis & co:
Petit espace perso:
Golden Points:
453/8000  (453/8000)
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 13/09/2017
Messages : 967
Célébrité : Sophia Bush
Age du perso : 31
MessageSujet: Re: Une séance pas comme les autres - BROOKE Ven 16 Fév - 12:09
Une seance pas comme les autres . × ft. Brooke & Zoellia
Le temps me semble interminable, je croise et décroise mes jambes constamment toutes les deux minutes. Je pose mon regard sur l'un des magazines de la salle d'attente et regarde en dessous, je reconnais bien la devanture de mon magazine. Je souris quand j'aperçois la couverture et le prends j'en feuille alors quelques pages, chaque mois avant la validation, j'en aperçois les pages et j'avoue que je suis plutôt contente, les ventes des magazines explosent et on se demande même si on ne devrait pas plus tôt que de le sortir tous les trois mois, le sortir plutôt tous les mois, c'est quand même beaucoup de travail et il faudra que je m'y penche quand ne je n'aurai que ça à penser. Je décide alors de reposer le magazine et de m'avancer dans le couloir. J'aperçois une machine à café et me prends un latté, bon, ils ne sont pas aussi bons qu'ailleurs, mais ça fera l'affaire pensais-je. Je me rassieds attendant sagement mon tour, je regarde ma montre, il ne s'est écoulé que 5 minutes de temps, je souffle et montre mon agacement. Je n'aime pas rien contrôler et je ne me sens pas à l'aise, je pense que j'aurais aimé parler à un psy quand j'étais enfant, aujourd'hui, je pense que ça va, j'ai subi certes des choses pas vraiment cool, mais bon, ils font entièrement partie de ma vie. Plongé dans mes pensées, on m'appelle, je sursaute et lève le nez, une jeune femme pas plus vieille que moi brune me demande, je me lève automatiquement prend mon café en main, ainsi que mon sac. Je me retourne vérifiant n'ayant rien oublié sur le siège d'à côté qui est vide, je marche devant elle.Quand je regarde autour de moi et que je rentre dans la pièce, je remarque cette immense salle, décoré avec beaucoup de goût, je n'ai pas vraiment le temps de regarder les détails que la jeune femme m'invite à m'asseoir devant elle sur un siège en cuir. Je la remercie en la gratifiant d'un sourire et pose mon sac au sol, nous y sommes pensais-je. C'est donc à ça, que se résume une séance chez le psy, un siège en cuir et un carnet de notes. J'inspire doucement et pose mes mains sur mes jambes soigneusement croisées.
-Avant tout, je m'appelle Zoëlia, je serais donc votre psychologue le temps que vous en éprouverez le besoin, Brooke c'est ça ?
J’ai le regard perdu sur les nombreuses peinture de la pièce, je reprends :
- Oui, c’est ça ... C'est bien moi Brooke Baker.
Je ne sais pas vraiment quoi dire, je n'ai pas voulu être ici elle me demande alors qu'elle soit la raison de ma visite, je reprends :
- Eh bien, mon médecin mon conseiller de venir vous voir... Afin de vous parler de ce qui met arrivée… Il ne veut pas que je reprenne le boulot tant que vous ne lui envoyez pas vos notes, alors c'est ça ou j'arrête de travailler et dans mon qu'a c'est impossible
Je prends une grande gorgée de café encore tiède et attend qu'elle me dise comme j'ai vu de nombreuses fois, dans les films où'elle est là pour moi et qu'elle est soumise au secret professionnel. Je ne sais pas encore ce que je vais lui dire ce qui est sur, c'est qu'il me faut ce papier, je refuse de rester encore à la maison à tourner en rond.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une séance pas comme les autres - BROOKE Ven 16 Fév - 14:24
Une séance pas comme les autres. Brooke & Zoëlia
Je m'assieds donc en face de ma nouvelle patiente sur le fauteuil qui m'est dédié après que cette dernière se soit installée à son tour sur l'un des espaces réservé à mes patients. Elle a l'air perdu, stressée mais surtout ailleurs. Beaucoup de personnes viennent à mon cabinet sans en avoir la volonté, ce n'est pas souvent de leurs pleins grès mais qu'importe la façon dont ils arrivent ici, ils repartent toujours soulagés, vidés... C'était la mon but ultime, les aider à aller de l'avant, à aller mieux. J'ouvris alors mon carnet de note et y inscrit la date ainsi que le nom de ma patiente. Brooke Davis Baker, j'ai déjà entendu ou vu ce nom quelque part... Je ne m'amusais pas à chercher de suite car j'avais autre chose à faire. Elle me confirma alors son identité ce après quoi je lui propose de me dire pourquoi elle vient ici aujourd'hui... Madame Baker me confis qu'elle est surtout là car son médecin ne veut pas qu'elle reprenne le travail tant qu'elle n'aura pas parler de ses soucis à une psychologue, autrement dit moi... Je la vis alors reprendre son souffle et avaler une gorgée de café... je souris timidement. - Il n'est pas très bon le café dans le couloir... lui avouais-je voyant sur son visage qu'elle avait connu mieux. Le café ici n'avait pas vraiment le goût de café mais plutôt d'eau... Bref, revenons à nous moutons. - Bien, je vois ! Et que faites vous dans la vie madame Baker ? lui demandais-je dans un premier temps. J'imaginais bien qu'elle avait qu'une envie c'est que je la laisse repartir de suite en lui donnant le papier dont elle avait besoin mais je sentais bien qu'elle avait besoin de se vider et entre autre de parler de ce qui posait problème. - Voulez vous me dire quel traumatisme vous amène ici ou est-ce encore trop tôt ? Je n'obligeais jamais mes patients, j'avais le temps et je leur laisse le temps de me parler... je ne suis pas payer à la consultation puisque c'est l'hôpital qui gère mon salaire et quand bien même mon but est de faire en sorte que les personnes guérissent et non de gagner de l'argent sur leurs problèmes...
CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♣ Fiche personnage
Amis & co:
Petit espace perso:
Golden Points:
453/8000  (453/8000)
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 13/09/2017
Messages : 967
Célébrité : Sophia Bush
Age du perso : 31
MessageSujet: Re: Une séance pas comme les autres - BROOKE Dim 4 Mar - 10:41
Une seance pas comme les autres . × ft. Brooke & Zoellia
Nous y sommes, j'avale mon café longuement essayant de savourer le mélange plutôt infect. Ce n'est qu'un mauvais moment à passer après tout, qui aime se mettre nue face à quelqu'un dont on ne connaît rien ? Ou alors il faut aimer parler de soi constamment, s'était ce que je pensai quand j'étais encore au lycée. J'aimai parler de moi sans arrêt avec le plus grand des intérêts, aujourd'hui s'était différé. J'étais sacrement mal à l'aise et je pense que mon anxiété ce lis sur mon visage. La psy est plutôt gentille enfin ce n'est que le début de la séance, je ne sais pas trop quoi dire alors je continue de boire mon café en silence. Quand je regarde le font de mon gobelet, la jeune femme me dit en souriant que le café n'est vraiment pas bon, je reprends en lui faisant un large sourire :
- Oui, mais je pense qu'il dépanne. J'espère que vous prenez votre thermostat.
Je pose mon gobelet vide sur la petite table et continue de regarder autour de moi, si on se met à papoter café, j'en aurais des choses à dire. Quand nous terminons la brève parenthèse sur le café, elle me demande alors ce que je fais dans la vie, je croise mes jambes et la regarde dans les yeux.
- Je suis styliste, j'ai créé quand j'étais au lycée une marque qui s'appelle les copines d'abord, à cause de soucis elle a été vendue. Aujourd'hui, j'ai créé une marque qui s'appelle Baker man, elle est différente des copines d'abord, car c'est une ligne masculine. Et vous comment avez-vous fait pour vous passionner pour ce métier ?
Il était plus facile pour moi, de savoir à qui je parlai pour ensuite pouvoir me confier plus facilement. Nous y voilà, il fallait que je vienne à parler, de mes problèmes. En effet, s'était un peu trop tôt, mais il fallait bien que j'en parle. Je me lève de mon fauteuil et regarde les nombreux cadres, mon regard se pose sur l'un qui représente l'océan, du bout des doigts, je touche la toile avant de reprendre :- Ça dépend, à partir d'où vous voulez que je commence ? Mon enfance ? Mon adolescence ?
En vérité, je pense que tout démarre de mon premier souffle sur terre deux parents, qui se disputent constamment laissant leur fille entre les cris et les bruits de vaisselle cassés. Puis la jeune Brooke Davis capitaine des pompoms girls, accro aux garçons couchant avec un nombre incalculable pour se sentir existait. Puis Brooke Davis Baker mère de famille, agressée par un homme qui m'avait déjà fait peur et ressemant femme qui perd son enfant.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une séance pas comme les autres - BROOKE Sam 10 Mar - 15:16
Une séance pas comme les autres. Brooke & Zoëlia
La jeune femme que je recevais aujourd'hui n'avait pas l'air d'être pour les séances de psy' vu les traits de son visage, cependant elle me semblait ouverte à la conversion. Elle semblait perdue et n'avait pas l'air de savoir quoi dire. Je décidais donc d'engager doucement la conversation sur autre chose que le vif du sujet, et le café qu'elle tenait dans les mains était une bonne opportunité pour apprendre à faire connaissance et échanger avant d'entrer dans les sujets un peu plus délicat, je souriais amusée face à sa remarque et désigna du doigts ma machine à café. En effet, j'ai ma propre machine, si vous voulez je peux vous faire un café ? lui proposais-je gentiment. Je vins ensuite à lui demander ce qu'elle faisait dans la vie, car sa remarque sur le fait que son médecin ne voulait pas qu'elle reprenne le travail tant qu'elle ne voyait pas quelqu'un m'intriguait. Styliste, cela devait être stressant parfois. J'adorais sa ligne de vêtements et j'aime tout autant la nouvelle. J'aimais beaucoup votre ancienne collection,
et je suis ravie de faire votre connaissance. Cela doit être un métier stressant parfois non ?
elle vint à me demander pourquoi moi j'avais choisi ce métier... Je souriais timidement avant de répondre à sa question. Eh bien j'ai toujours adoré aider les autres, et j'étais très forte en psychologie et c'est devenue un peu comme une passion, c'est un peu difficile d'expliquer le pourquoi du comment à vrai dire. lui avouais-je en me pinçant les lèvres.
Je vins ensuite au sujet un peu plus sensible, mais il fallait qu'on avance un petit peu, la jeune femme me répondit sans broncher et me questionna... Je lui répondis donc simplement le sourire aux lèvres. Eh bien commencer par là où vous le désirez ! Qu'avez vous envie de me dire ? j'espérais qu'elle allait parler mais je ne voulais en rien la forcer. Je souhaitais qu'elle ait confiance en moi, c'était important pour une thérapie.
CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♣ Fiche personnage
Amis & co:
Petit espace perso:
Golden Points:
453/8000  (453/8000)
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 13/09/2017
Messages : 967
Célébrité : Sophia Bush
Age du perso : 31
MessageSujet: Re: Une séance pas comme les autres - BROOKE Mar 20 Mar - 14:34


une séance pas comme les autres
Zoe & Brooke

Finalement, la séance n'était pas si désagréable que ça. J'avais plus l'impression au final de me confier à une amie plutôt qu'à une psy. Nous entamions une grande conversation sur le café et au final sur moi, les mots sortaient de ma bouche tous seuls et je pense qu'avec ce que je venais de dire la psy pouvait écrire sûrement pour la soirée, bref, j'étais un peu soulagé de parler même si je ne savais pas si je disais ce qu'elle voulait entendre. C'est un large sourire que m'offre la jeune femme en face de moi et je lui rends, quand elle me tend mon café.
-Merci.
Lui dis-je, je sens contre mes mains le gobelet encore chaud et le pose sur la table le temps qu'il refroidisse un peu, l'odeur me donne envie de le boire immédiatement. Elle me dit qu'il est préférable d'avoir le café en drogue, qu'une autre ce que je comprends totalement et je suis vraiment d'accord avec elle, j'acquiesce avec un hochement de tête. Elle me facilite par la suite pour ma société et ce n'est qu'un demi-sourire que je lui offre, j'aurai été prête à tout pour la société et pour me rapprocher de ma mère, mais ce n'était à l'époque pas assez important pour elle étant donné qu'elle a fait toute coulée. Elle m'avoua que son métier était difficile quand elle tombe sur des patients compliqués, je repris.

-Ça fait longtemps que vos faites ce métier ?
C'était plus fort que moi, il fallait que ma curiosité se nourrisse, et elle était jeune pour être psychologue, je repris.
- Vous êtes jeunes pour être psychologue, comment on se dit qu'on devient psychologue ? Vous dites que j'ai un grand coeur, mais je pense que vous aussi vous aider les gens.
Je bois une grande gorgée de café, il est délicieux. Je ferme les yeux quand je le bois et elle me demande de parler de mes parents est que je leur veulent veux ? Je reprends la parole et ouvre les yeux.
- Votre café est absolument délicieux.
Je marquai une pause avant de penser à tout ce que j'avais vécu avec mes parents et je repris.
- Totalement, ils m'ont abandonné dans le sens où ils s'engueulaient sans cesse. Pas un jour passé sans que je rentre de l'école et que des hurlements venaient me casser les oreilles. Ils ont divorcé quand j'étaient ado et il travaillaient tous les deux à N. Y, alors ils m'ont laissé vivre seul dans la grande maison quand j'eus 14 ans. Il ne m'appelait quasiment jamais, il rentre chacun leur tour pour le week-end, mais ce sont tous quand j'eus 16 ans, il ne rentrait même plus du tout.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une séance pas comme les autres - BROOKE Mer 21 Mar - 16:25
Une séance pas comme les autres. Brooke & Zoëlia
A sa réponse sur le café, je compris que j'avais toute son attention et qu'elle semblait me faire confiance. Je me levais alors de ma chaise, tout en l'écoutant et lui souriant... je me dirigeais vers ma machine à café, une bonne machine où vous ne mettez pas le café moulu non, là vous achetez du vrai café en grains et elle fait tout le travail tout seul... Beaucoup me dise que cela n'a rien avoir avec les cafés qu'ils peuvent boire d'habitude. Je lui fis alors un long café comme elle le désirait. Après quelques secondes je revins vers elle pour lui donner le café qu'elle attendait tout en lui répondant en marchant. - Je compatis et vaux mieux être accro au café, qu'à une drogue c'est moins dangereux. Cela dit avec 5 café par jour, vous deviez être une pile électrique ? lui avouais-je laissant s'échapper un petit rire amusé en imaginant parfaitement la jeune femme sous caféine.

J'écoutais Brooke me confier qu'elle avait perdu son ancienne société à cause des mensonges de sa mère et que cela l'avait rendu dingue, mais son geste était admirable. Vous avez un grand cœur Mme Baker, je connais peu de gérante qui aurait fait ce que vous avez fait, vous pouvez êtes fière de vous ! je repris une inspiration avant d'ajouter Mais je comprends que cela a pu être dur pour vous... lui dis-je en pinçant mes lèvres.

Non non ! Ce n'est pas pénible, ce qui est pénible c'est quand le patient est là contre sa volonté et que les seuls mots qu'ils dit en une séance sont des insultes envers moi ou mon métier. Là c'est pénible ! lui avouais-je en prenant ça sur un ton de rigolade, après tout en sept ans de métier, j'en avais vu !

Brooke était prête à commencer à me parler, je le sentais, elle ne savait cependant pas par où commencer, alors je lui confia qu'il fallait dire ce qu'elle avait sur le cœur, comme cela pouvait venir et qu'on avancerait petit à petit... Je vois, et que ressentez vous à l'égard de vos parents ? Leurs en voulez vous ?
CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♣ Fiche personnage
Amis & co:
Petit espace perso:
Golden Points:
453/8000  (453/8000)
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 13/09/2017
Messages : 967
Célébrité : Sophia Bush
Age du perso : 31
MessageSujet: Re: Une séance pas comme les autres - BROOKE Jeu 29 Mar - 16:49


une séance pas comme les autres
Zoe & Brooke

Finalement, la séance n'était pas si désagréable que ça. J'avais plus l'impression au final de me confier à une amie plutôt qu'à une psy. Nous entamions une grande conversation sur le café et au final sur moi, les mots sortaient de ma bouche tous seuls et je pense qu'avec ce que je venais de dire la psy pouvait écrire sûrement pour la soirée, bref, j'étais un peu soulagé de parler même si je ne savais pas si je disais ce qu'elle voulait entendre. C'est un large sourire que m'offre la jeune femme en face de moi et je lui rends, quand elle me tend mon café.
-Merci.
Lui dis-je, je sens contre mes mains le gobelet encore chaud et le pose sur la table le temps qu'il refroidisse un peu, l'odeur me donne envie de le boire immédiatement. Elle me dit qu'il est préférable d'avoir le café en drogue, qu'une autre ce que je comprends totalement et je suis vraiment d'accord avec elle, j'acquiesce avec un hochement de tête. Elle me facilite par la suite pour ma société et ce n'est qu'un demi-sourire que je lui offre, j'aurai été prête à tout pour la société et pour me rapprocher de ma mère, mais ce n'était à l'époque pas assez important pour elle étant donné qu'elle a fait toute coulée. Elle m'avoua que son métier était difficile quand elle tombe sur des patients compliqués, je repris.

-Ça fait longtemps que vos faites ce métier ?
C'était plus fort que moi, il fallait que ma curiosité se nourrisse, et elle était jeune pour être psychologue, je repris.
- Vous êtes jeunes pour être psychologue, comment on se dit qu'on devient psychologue ? Vous dites que j'ai un grand coeur, mais je pense que vous aussi vous aider les gens.
Je bois une grande gorgée de café, il est délicieux. Je ferme les yeux quand je le bois et elle me demande de parler de mes parents est que je leur veulent veux ? Je reprends la parole et ouvre les yeux.
- Votre café est absolument délicieux.
Je marquai une pause avant de penser à tout ce que j'avais vécu avec mes parents et je repris.
- Totalement, ils m'ont abandonné dans le sens où ils s'engueulaient sans cesse. Pas un jour passé sans que je rentre de l'école et que des hurlements venaient me casser les oreilles. Ils ont divorcé quand j'étaient ado et il travaillaient tous les deux à N. Y, alors ils m'ont laissé vivre seul dans la grande maison quand j'eus 14 ans. Il ne m'appelait quasiment jamais, il rentre chacun leur tour pour le week-end, mais ce sont tous quand j'eus 16 ans, il ne rentrait même plus du tout.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une séance pas comme les autres - BROOKE Lun 2 Avr - 22:11
Une séance pas comme les autres. Brooke & Zoëlia
Je cherchais a avoir la confiance de la jeune femme et je pense que je me débrouillais assez bien, c'était important qu'une patiente est entièrement confiance en sa psychologue. Ce n'est jamais facile de se confier à une inconnue surtout lorsqu'on doit lui confier des problèmes personnels et rentrer dans son intimité. C'était tout un travail et j'étais là pour qu'elle le réalise. Je pris donc l'initiative de lui faire un café maison, ce dernier ne pouvait être que meilleur que celui de la machine du couloir. Je souris en le lui donnant et elle me rendit ce sourire.

Elle vint à se renseigner sur moi, c'était une chose qui ne me dérangeait pas le moins du monde. Elle avait raison d'être curieuse et j'appréciais. Cela voulait dire qu'elle prêtait attention à ma personne et ça m'allait droit au coeur. Je souris en lui répondant sereinement. Longtemps je ne sais pas mais environ six ou sept ans, j'ai commancé dès l'obtention de mon diplôme que j'ai eu avec un an d'avance. lui avouais-je toute fière, car malgré tout j'étais fière de mon parcours, même si aujourd'hui je suis en poste dans l'hôpital de ma mère. En effet, je suis jeune mais je ne suis pas la première et il y a plus jeune que moi croyez moi ! Eh bien je ne sais pas comment je me suis dis qu'un jour je deviendrais psychologue, je crois que c'était écrit comme on dit lui avouais-je sans trop quoi répondre d'autre, il est vrai que je ne me suis jamais posée cette question, j'ai juste fait mon petit bout de chemin et voilà où j'en suis aujourd'hui.

Je souriais lorsqu'elle me confia que mon café était délicieux. Ravie qu'il vous plaise... puis je l'écoutais me parler de ses parents. Elle a été livré a elle même et très jeune, elle me parle d'abandon. Vous avez été livré a vous même très jeune, et comment l'avez vous vécu ? Vous me parlez d'abandon, c'est ce que vous avez ressenti et le ressentez vous encore aujourd'hui ? lui demandais-je d'une voix douce. Qui étiez vous enfant, adolescente ?
CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♣ Fiche personnage
Amis & co:
Petit espace perso:
Golden Points:
453/8000  (453/8000)
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 13/09/2017
Messages : 967
Célébrité : Sophia Bush
Age du perso : 31
MessageSujet: Re: Une séance pas comme les autres - BROOKE Jeu 12 Avr - 16:08


une séance pas comme les autres
Zoe & Brooke

Auparavant, si on m'aurait parlé de Psy, j'aurai sans doute hurlé, je n'étais pas folle, j'avais même toutes mes idées. Mais c'est vrai que dès qu'on parle de psy, on pense aux gens enfermés avec un lit des barreaux aux fenêtres et un avenir bien sombre. Pourtant, je me confie à mes amies, mais peut-être pas autant qu'a la jeune psy en face de moi, pourtant tout ce que je lui disais était claire et ça tout le monde la connaissait ma vie. J'avais été pendant un temps la petite file entre les cris de ses parents, puis en grandissant, je suis devenue l'ado extravertie qui couchée avec des garçons pour prouver qu'elle avait de l'importance, d'où mon poste de capitaine du lycée. Puis j'ai rencontré Julian et je suis devenue une femme mariée, styliste avec deux beaux-enfants et pour finir il y a eu ce bébé que nous avions perdu et je n'en vais pas informé mon conjoint ce qui fut un moment électrique.
Je m'ouvre assez facilement et réponds à toutes ces questions, je bois le délicieux café qu'elle ma servit et ferme les yeux à chaque gorgée pour sentir tous les arômes de celui-ci. La jeune femme m'apprend qu'elle fait ca depuis longtemps et qu'elle a eu son diplôme avec un an d'avance. Ca me fait penser à Haley et à sa persévérance elle qui à tellement de talents pour les cours, et a ce qu'elle doit vivre en ce moment avec l'enlèvement de Lydia, mon coeur se sers quand je pense à cette situation affreuse. Elle me dit alors que pour elle son métier été écrit, une vocation comme le métier de Brooke, la jeune femme acquiesça d'un sourire quand elle lui dit des choses sur elle. Il était plus facile pour la jeune styliste de parler avec quelqu'un si elle en savait un peu plus, après tous à notre époque, il fallait échanger en donnant un peu de sa personne pour arriver à ces fins. La question de mes parents reviennent sans cesse et j'ai un visage fermé, j'ai toujours une rancune envers eux, et je pense qu'elle ne partira jamais c'est le regard vague, que je reprends..
- Je l'ai mal vécue, comme tout enfant abandonné à cet âge. Quand je voyais que mes copines avaient leurs parents à la sortie d'école et que moi, j'avais personnes. Que le soir il y avait sous une nounou soit ma mère qui ne s'intéressait pas à moi, je me suis sentie très seul.Je n'imaginai pas une seule seconde faire vivre ça à mes propres enfants, comment peut-on préférer sa dernière paire de chaussures ? Son dernier club de golf ? Plutôt que son enfant ? Ce sont quelques choses que je n'avais jamais comprises et que je ne comprenais d'ailleurs toujours pas. Puis elle me demande si je me sens toujours dans cet état d'esprit, je reprends.
- Parfois je me sens seul, mais jamais abandonné mes fils me rappelle tous les jours qu'ils sont là et mon mari aussi même si j'ai délaissé notre vie de famille avec le boulot.Je bois une longue gorgée de café afin de répondre à sa question qui est qui suis-je.
- Brooke Davis.
Je lui fais un large sourire et je reprends.
- J'étais une petite fille sage et très attentive étant enfant, Ado au lycée, j'étais une jeune femme qui couchait avec des hommes pour prouver qu'elle existe jusqu'au moment où j'ai commencé à avoir des responsabilités, hors des pompom girl bien sûre. Comme présidente du conseil des élèves, j'ai adoré ce job.
C'est vrai, j'avais adoré avoir un titre hors que fille facile et j'avais battu l'ex copine de micro qui l'avait pas super bien pris étant donnés les coups tordus qu'on s'était donné.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une séance pas comme les autres - BROOKE Mer 25 Avr - 12:55
Une séance pas comme les autres. Brooke & Zoëlia
Il était rare que je me livre autant dans une séance avec un patient. Je sentais cependant que Brooke avait besoin de me connaître un minimum pour pouvoir se livrer à moi et me faire confiance. Je jouais donc le jeu avec plaisir et était sincère dans mes propos. Elle était une belle personne, devenir la femme qu'elle était aujourd'hui après avoir eu une enfance comme celle qu'elle a eu, avec des parents complètement absents et ignorants envers leur fille... Elle avait eu beaucoup de courage et j'étais pleine d'admiration pour cette femme au grand cœur. Il était temps de passer aux choses sérieuses et de parler de son enfance. Elle répondit à toutes mes questions sans broncher, avec sincérité même si cela lui semblait difficile d'en parler. Elle me confia qu'elle avait mal vécu son enfance, et qu'elle se sentait très seule... Je vois, il est bien normal d'avoir ressenti ce genre de sentiment dans votre cas. Aviez vous quelqu'un sur qui compter enfant en dehors de vos parents ? Une amie, une tante ou autre ? lui demandais-je afin de savoir si elle avait eu quelqu'un ou quelque chose à quoi se raccrocher pour tenir...

Il m'avoue ensuite qu'elle se sentait encore seule parfois... Cette aveu me fit réagir car c'était étrange, elle avait tout pour être heureuse. Qu'est ce qui se passe pour vous dans ces moments où aujourd'hui vous vous sentez seule ? Que faites vous ? lui demandais-je curieuse.

Elle me confia ensuite qui elle était lorsqu'elle était enfant, puis ado.... Vous vous cherchiez tout simplement Brooke, puis vous cherchiez des responsabilités, chose que vos parents ne vous ont jamais donné. Par ce poste de présidente du conseil des élèves, vous aviez de l'importance, chose qu'encore une fois vous n'aviez pas à la maison. Et aujourd'hui comment vous décrieriez vous ? elle avait tellement de ressources en elle, c'était une femme courageuse et forte à la fois.
CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♣ Fiche personnage
Amis & co:
Petit espace perso:
Golden Points:
453/8000  (453/8000)
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 13/09/2017
Messages : 967
Célébrité : Sophia Bush
Age du perso : 31
MessageSujet: Re: Une séance pas comme les autres - BROOKE Mar 15 Mai - 11:08


une séance pas comme les autres
Zoe & Brooke

Quand j'étais plus jeune, j'adorai parler de moi et de ma vie, au lycée, j'aurais pu écrire un livre parlant de ma vie de lycéenne et de ma passion pour les garçons et les pompoms girls. J'adorai cette époque, mais quand je regarde qui je suis aujourd'hui, je regrette le comportement que j'ai eu, à certains moments même si ça ne veut plus rien dire et que je suis devenu plus mure, plus responsable. Cette jeune femme en face de moi me fit penser au Dr Callowey jeune médecin brillant avec qui j'avais échangé quelques jours auparavant sur ma fausse couche, il était aussi gentil qu'elle est, je suis sûr qu'il se connaissait. J'étais rarement tombé sur des professionnelles de santé aussi gentil et compréhensible, généralement, ils prenaient leur patient comme de vulgaire personne et n'avaient qu'une envie qu'ils terminent leurs séances et qu'ils alignent les chèques. Mais je n'avais pas ressenti ça que ce soit ici ou avec le Docteur. La jeune psy me demande alors si j'avais quelqu'un sur qui compter appart mes parents je repris.
- Je n'ai pas de famille à Tree-Hill, la seule personne sur qui je pus c'est ma meilleure amie de l'époque Peyton.
Peyton avait été la meilleure amie que tout le monde aurait rêvé d'avoir à l'époque, elle aussi avait vécu des drames et malgré tout, elle ressortait toujours de toutes les situations, beaucoup plus forte. Elle avait été, l'épaule sur qui j'avais pu pleurer et sur laquelle j'avais pu me reposer. La discussion, continua facilement et elle me demandait pourquoi je me sentais seul, je repris.
- J'ai plus d'une fois mis ma vie de famille de coter, pour ma vie professionnelle et aujourd'hui j'en paye les pots cassés...
Je baissai la tête repensant à ce qu'il se passait, c'est dernier mois, elle me demandait comment je me sentais aujourd'hui, je repris.
- Je ne sais pas, j'ai le choix entre honteuse et perdue, j'ai gâché pas mal de choses, c'est dernier temps.
Je pensai évidemment à la façon dont tous s'étaient goupillé avec Julian, nous étions en situation difficile et je vivais très mal la chose. Mais après tous était de ma faute, il fallait bien que je paye le prix fort pour lui avoir caché l'existence du bébé et la coucherie dans l'hôtel avec un inconnu. À sa place, je n'oserai même plus regardait ma femme dans les yeux tellement j'aurai honte.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une séance pas comme les autres - BROOKE Mer 23 Mai - 16:42
Une séance pas comme les autres. Brooke & Zoëlia
Brooke était une belle personne, et bien qu'à ce moment précis, dans mon bureau elle pensait tout le contraire sur elle-même, je voyais qu'elle avait un bon fond et qu'elle pensait avant tout aux autres avant son bien-être à elle. Une grande qualité que peu de gens peuvent se vanter d'avoir. J'essayais tant bien que mal de la rassurer, j'avais l'impression que la mise en confiance avait été un franc succès, elle semblait m'apprécier ce qui me faisait plaisir, car au fond je me voyais un peu en elle...

Nous continuons alors la thérapie, je ne me souciais pas de l'heure, car je m'en fichais, les heures supplémentaires ne me faisait pas peur, et je voulais absolument que mes patientes se sentent comme dans leur salon à discuter avec une connaissance plutôt que de voir en moins une psychologue banale qu'on voit dans les séries télés ou encore dans les films... Je me souciais vraiment du problème de chacun de mes patients... - D'accord et vous êtes toujours amie avec Peyton aujourd'hui ? lui demandais-je avec le sourire, c'était une bonne chose qu'elle ait eu cette amie durant son enfance qui de ce que je comprenais n'avait pas été facile.

- Vous vous dites honteuse et perdue... je ne pense pas que ce soit les mots exactes car cela peut arriver de négliger sa famille, on en a besoin parfois en tant que femme, se retrouver avec soit même est une chose importante et cela aurait très bien pu arriver à votre mari et je suis sûre que cela est déjà arrivé. Dites moi plutôt pourquoi avez vous cette opinion de vous ?

Je voulais tout savoir...
CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une séance pas comme les autres - BROOKE
Revenir en haut Aller en bas
Une séance pas comme les autres - BROOKE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tree-Hill :: Tree Hill :: West :: Hopital de Tree-Hill-
Sauter vers: